Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Lien
Pour que la vie soit plus belle dans le quartier
Les Communautés du secteur Mamera-El Junquito se lancent dans des actions d’auto-construction

Jean Carlos Nieves, porte-parole du Conseil Communal La Espada de Bolivar (L’Epée de Bolivar ») : « Dans notre quartier, la vie a changé maintenant. Avant, sous la IVème République, on nous marginalisait systématiquement parce qu’on habitait dans des quartiers populaires. Aujourd’hui, la réalité est tout autre. Le pouvoir populaire se consolide à travers les multiples actions d’auto-construction ».

La Espada de Bolivar (Secteur Los Palmas II) est un de ces très nombreux Conseils Communaux à se lancer dans la réhabilitation de son habitat, grâce aux dispositions prévues par la Grande Mission Barrio Nuevo Tricolor (GMBNBT). Ici, l’organisation populaire s’est lancée dans la remise à neuf intégrale des escaliers qui desservent ce secteur très pentu. Jamais entretenus, ces voies d’accès essentielles pour les habitants se délabraient de plus en plus. Par ailleurs, l’ensemble du réseau d’adduction des eaux usées a été totalement rénové.

A ce jour, ce sont 40 familles qui tirent profit de l’action du Gouvernement Révolutionnaire en leur faveur, à travers la mission GMBNBT. Nieves rappelle que la mise en place de nouveaux escaliers, a débuté le 12 mai dernier. « Ils tombaient en ruines, et n’étaient plus en état de desservir le quartier. Surtout depuis les inondations de 2010. Nous avons donc décidé de nous organiser ». Des détails qui ont leur importance : on en a profité pour installer des rampes d’escalier, un système d’éclairage, mais aussi un jardin public. Depuis, le quartier a complètement changé d’apparence.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles récents

 

La triste nouvelle est tombée ce mercredi matin, le professeur Jean Bernabé est décédé.

Le chef d'entreprise Gilles De Reynal avait accepté en 1994, une interview vérité pour le  journal « Antilla », où Lisa David a été collaboratrice de nombreuses années

Il n’y a pas que le carême qui rend chaud ce mois d’Avril en Martinique. Le climat social qui se réchauffe met le pays sur le fil du rasoir.

Le Président de la collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne est actuellement à Bruxelles où il est intervenu au IVème Forum des Régions Ultrapériph

Pages

1 2 3 4 5 »