Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Lien
Chik alors ! Le moustique a enfin piqué la Ministre de la Santé

Le chikungunya qui sévit aux Antilles-Guyane depuis décembre dernier est une «épidémie majeure», responsable «indirectement» de 33 décès, a déclaré jeudi la ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui se rendra sur place la semaine prochaine.

«C’est une épidémie majeure, environ 5.000 nouveaux cas chaque semaine», a précisé Marisol Touraine, sur RMC/BFMTV. Selon le ministère, «la maladie a provoqué indirectement 33 décès chez les personnes âgées fragilisées, touché près de 100.000 personnes et donné lieu à 1.000 hospitalisations dans les départements français d’Amérique».

«L’épidémie qui sévit aux Antilles et en Guyane est un enjeu majeur de santé publique», a souligné le ministère dans un communiqué, ajoutant que «le début de la période estivale et de la saison des pluies, propices à la reproduction du moustique vecteur, fait craindre une augmentation du nombre de cas».

Mme Touraine se rendra en Guadeloupe puis en Martinique du 16 au 18 juillet, «afin de suivre sur le terrain l’évolution de l’épidémie et rappeler la mobilisation totale du gouvernement, des autorités sanitaires et des services de l’État».

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles récents

Si les indignés de la destruction des statues de Victor Schloelcher se comptent à la pelle, on les a peu ou pas du tout entendus pour critiquer l’affiche indigne publié

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Pages

1 2 3 4 5 »