Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La sélection de freepawol, vue dans la presse.

Dans son édition du 10 septembre 2014,  « Le Canard Enchaîné » se moque de Christian Estrosi. Celui que le journal satirique nomme « Motodidacte » a été Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-Mer sous le gouvernement Fillon de juin 2007 à mars 2008.

 

Estrosi paie sa tournée d’« autopsies »

Le soir même de la clôture de l’université d’été des jeunes du FN, le maire de Nice, Christian Estrosi, s’est mis à patauger dans une drôle de « marinade » au cours de l’émission « BFM Politique » (7/9)

Evoquant le désamour qui frappe les partis politiques, l’élu UMP laisse d’abord parler son inconscient lepéniste : « On parle du PS, on dit : Bouh ! » On parle de l’UMPS… (il rectifie) de l’UMP, on dit « Bouh ! »

Quelques minutes après ce premier lapsus calamiteux, la langue d’Estrosi fourche de nouveau. Prié de préciser ses critiques vis-à-vis du quinquennat de son ami Sarkozy, le Niçois assure que l’ancien président « est le mieux placé pour faire sa propre autopsie. »

Stupeur des journalistes qui s’esclaffent : « Autopsie ? le mot est dit ! (…) Donc Nicolas Sarkozy doit faire son autopsie ? » Le « Motodidacte s’enfonce :  « Mais je fais la mienne ! Je dois faire la mienne ! Nous devons tous faire la nôtre ! »

En sortant de l’émission, Estrosi fini par admettre sa boulette et corrige sur « Twitter », son « autopsie » en « autocritique ».

Apparemment,  il a un peu de mal à régler le pot d’échappement de son inconscient… » 
H.L.

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Harry Nirelep est avocat. Il a été témoin d’une scène qui a fait grand bruit en Guadeloupe et au delà.

Un article de Freepawol, ayant pour titre

« Votre rôle dans le développement est le deuxième après celui de l'homme politique.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Si les indignés de la destruction des statues de Victor Schloelcher se comptent à la pelle, on les a peu ou pas du tout entendus pour critiquer l’affiche indigne publié

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Pages

1 2 3 4 5 »