Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Les Manifestations pour commémorer la plus importante insurrection de Martinique, qui éclata le 22 Septembre 1870, à Rivière Pilote, seront nombreuses. La Collectivité Territoriale de Martinique invite la population à y participer. Au programme : « Conférence, swaré bèlè, retraite aux flambeaux, messe et autres animations seront au programme de ces 4 jours de commémoration de ce pan de l’histoire martiniquaise. »

Vini Gloriyé Septanm 1870

 

La Collectivité de Territoriale de Martinique présente Gloriyé Septanm 1870, du jeudi 22 au dimanche 25 septembre 2016, à Fort-de-France et à Rivière-Pilote.

Conférence, swaré bèlè, retraite aux flambeaux, messe et autres animations seront au programme de ces 4 jours de commémoration de ce pan de l’histoire martiniquaise. L’Insurrection du 22 septembre 1870, véritable mouvement populaire de révolte, a prolongé la lutte des anciens esclaves pour la liberté et la dignité, remettant ainsi en question l’ordre colonial et la société post- esclavagiste de la deuxième moitié du XIXème siècle.

La commémoration de Septembre 1870 se veut être pour la Collectivité Territoriale de Martinique, un outil de transmission et de consolidation des valeurs de liberté, de dignité, de solidarité et de don de soi portées par les insurgés, incarnant des valeurs fondamentales pour l’humanité.

Retrouvez le programme détaillé de la manifestation sur : www.collectivitedemartinique.mq 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le groupe Kwaxicolor qui devait participer au Gran Chawa, organisé par l'Asociation "Mi Nou la" et pas la mairie de Fort-de-France, ne veut pas laisser travestir la réa

Les samedi 21 et dimanche 22 mai, la Collectivité Territoriale de Martinique vous convie à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à l’Hôtel de la CTM, aux Domaines de Fonds Saint-Jacques et

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »