Parce que nous avons besoin d'une presse libre

La sprinteuse jamaïcaine Veronica Campbell-Brown, 31 ans double championne olympique du 200 mètres, a été innocentée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) des accusations de dopage qui pesaient sur elle.  La championne olympique avait été suspendue après un contrôle positif à un produit masquant (le Lasix, un diurétique figurant sur la liste des produits interdits) à Kingston le 4 mai 2013.

Veronica Campbell-Brown a été la seule athlète à remporter le 100 m et le 200 m dans la même édition des championnats du monde junior,  en 2000.   Médaillée d’Or à Athènes en 2004 et à Pékin en 2008, la  Jamaïcaine a été successivement championne du monde à Daegu (sur 200m) et championne du monde en salle 60m à Istanbul, en 2011. 

A cause de sa suspension,  elle n’a pu participer à aucune compétition en 2013 et n’a pas pu défendre son titre mondial sur le 200m. La Jamaïcaine s’est dit soulagée après des mois de souffrance provoquée par cette décision qui l’ a éloignée des pistes. Veronica Campbell-Brown pourra enfin poursuivre sa brillante carrière.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le jamaïcain Usain Bolt a déclaré qu'il a examiné la possibilité d'étendre sa remarquable carrière de sprinter aux Jeux olympiques de 2020.

Les assises du Sport se sont tenues le 18 Juin et le Conseiller Exécutif de la CTM chargé des sports a bien précisé : « Soyez rassurés, ce n’est pas un appel aux armes à l’instar de l’Appel du 18 j

Donald Sterling, le propriétaire des  Los Angeles Clippers,  été suspendu à vie de la NBA,  suite à ses propos racistes révélés par une conversation enregistrée .

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »