Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le vice-président du pôle universitaire de Martinique, Jean-Emile Symphor, fait le point sur les résultats de la réunion qui s'est tenue le lundi 16 mars, au ministère de l'Education Nationale, en présence de la présidente de l'Université des Antilles, Corinne Mencé Caster. Une mise au point qui fait suite au communiqué du vice-président du pôle Guadeloupe, Didier Destouches qui, à la sortie de la rencontre n'a pas hésité à ramener à lui, « à sa lettre ouverte », l'obtention de la ralonge budgétaire, avec une énième pique vers la présidente de l'UA. On ne peut s'empêcher de penser au courage et surtout à la raison des étudiants qui pensent à leur avenir et refusent de participer à ce jeu idiot de pouvoir, qui ne sert qu'à freiner leur réussite. Des jeunes qui ont rappelé « Oui la Fac est en ruines... mais ce n’est pas la faute des Martiniquais ! » Etudiants rebelles ils savent se défendre | Free Pawol

Aux membres de la communauté universitaire du pôle Martinique

   La réunion avec le ministère (DGESIP, IGAENR) s’est tenue, hier,
lundi 16 Mars 2015, comme initialement prévue. Les échanges se sont
tenus dans un climat serein et constructif et ont portés sur le point
principal lié au budget.
Après un argumentaire présenté par la présidente et les deux
vice-présidents de pôle, suite au dialogue de gestion que nous avons
tenu, il en est ressorti les points suivants :

-    Obtention d’une rallonge budgétaire pour l’UA dont le montant sera
indiqué sous quinzaine,
-    Etudier conjointement avec le ministère la possibilité d’étaler sur
une plus longue durée la charge d’amortissement,
-    Revoir et actualiser les critères pour le calcul du fond de roulement.

Ce sont là quelques éléments qui devraient donner à l’établissement
quelques marges de manœuvres supplémentaires au titre de la subvention
pour charge de service public concernant le fonctionnement.

Par ailleurs, suite à certaines interrogations du vice-président du
pôle Guadeloupe, s’agissant de la « polarisation » de certaines
structures,  Il a été confirmé que l’Université des Antilles comprend
deux pôles autonomes avec des structures transversales qui constituent
le bien commun de l’Université des Antilles.

Voilà, ce sont là, les éléments principaux ressortis, de cette réunion.

Pour ma part, je vous assure de toute ma vigilance pour défendre les
intérêts et le respect de l’équité envers le pôle Martinique.

Jean-Emile SIMPHOR
Vice-président du pôle Universitaire de la Martinique

 

Le communiqué de Didier Destouches, dès la fin de la rencontre au ministère de l'Education Nationale

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un an après que le conseil de discipline se soit réuni à Toulouse, pour statuer sur le cas des trois enseignants au coeur du scandale du CEREGMIA, aucune décision n’est intervenue.

En consultant le portail de l'Etat en Guadeloupe, on découvre que le Président de la République recevra des étudiants, ce que ceux de Martinique réclament.

Rarement la presse nationale française s'est autant intéressée à un sujet concernant les Antilles.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

Pages

1 2 3 4 5 »