Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le vice-président du pôle universitaire de Martinique, Jean-Emile Symphor, fait le point sur les résultats de la réunion qui s'est tenue le lundi 16 mars, au ministère de l'Education Nationale, en présence de la présidente de l'Université des Antilles, Corinne Mencé Caster. Une mise au point qui fait suite au communiqué du vice-président du pôle Guadeloupe, Didier Destouches qui, à la sortie de la rencontre n'a pas hésité à ramener à lui, « à sa lettre ouverte », l'obtention de la ralonge budgétaire, avec une énième pique vers la présidente de l'UA. On ne peut s'empêcher de penser au courage et surtout à la raison des étudiants qui pensent à leur avenir et refusent de participer à ce jeu idiot de pouvoir, qui ne sert qu'à freiner leur réussite. Des jeunes qui ont rappelé « Oui la Fac est en ruines... mais ce n’est pas la faute des Martiniquais ! » Etudiants rebelles ils savent se défendre | Free Pawol

Aux membres de la communauté universitaire du pôle Martinique

   La réunion avec le ministère (DGESIP, IGAENR) s’est tenue, hier,
lundi 16 Mars 2015, comme initialement prévue. Les échanges se sont
tenus dans un climat serein et constructif et ont portés sur le point
principal lié au budget.
Après un argumentaire présenté par la présidente et les deux
vice-présidents de pôle, suite au dialogue de gestion que nous avons
tenu, il en est ressorti les points suivants :

-    Obtention d’une rallonge budgétaire pour l’UA dont le montant sera
indiqué sous quinzaine,
-    Etudier conjointement avec le ministère la possibilité d’étaler sur
une plus longue durée la charge d’amortissement,
-    Revoir et actualiser les critères pour le calcul du fond de roulement.

Ce sont là quelques éléments qui devraient donner à l’établissement
quelques marges de manœuvres supplémentaires au titre de la subvention
pour charge de service public concernant le fonctionnement.

Par ailleurs, suite à certaines interrogations du vice-président du
pôle Guadeloupe, s’agissant de la « polarisation » de certaines
structures,  Il a été confirmé que l’Université des Antilles comprend
deux pôles autonomes avec des structures transversales qui constituent
le bien commun de l’Université des Antilles.

Voilà, ce sont là, les éléments principaux ressortis, de cette réunion.

Pour ma part, je vous assure de toute ma vigilance pour défendre les
intérêts et le respect de l’équité envers le pôle Martinique.

Jean-Emile SIMPHOR
Vice-président du pôle Universitaire de la Martinique

 

Le communiqué de Didier Destouches, dès la fin de la rencontre au ministère de l'Education Nationale

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Des étudiants de Guadeloupe pourront rencontrer François Hollande, lors de son passage en Guadeloupe le 10 mai.

Dès 6 heure ce matin, les plus déterminés à empêcher le retour des protagonistes du CEREGMIA s’activaient pour installer poubelles, pneus et autres objets à l’entrée de

Que va faire le gouvernement si dans les semaines où les mois à venir la Martinique connaît une explosion violente comme celles qu’o

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

1 2 3 4 5 »