Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Une task force rassemblant dans une "structure commune" policiers et gendarmes verra le jour en septembre en Corse et aux Antilles-Guyane afin de lutter contre la criminalité et les règlements de comptes, a-t-on appris de sources concordantes vendredi.
    
Selon le projet de cette réforme en discussion avec la parité syndicale de la police, que l'AFP s'est procuré, il s'agit de créer une "structure commune de coordination" police/gendarmerie afin de lutter "contre les réalités criminelles spécifiques" dans ces départements.
    
Il y aura donc dès septembre, selon l'entourage du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, une Unité de lutte commune contre la criminalité organisée (ULCOC) et une autre de même nom aux Antilles-Guyane où est inclue aussi la "lutte contre les violences".
    
La première, selon ce document, sera dirigée par le directeur régional de la police judiciaire (PJ) secondé par le commandant de la section de recherches de gendarmerie. Ce sera l'inverse, sur le même schéma, aux Antilles-Guyane.

AFP

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Parce que paraplégique Chantal, une Martiniquaise de passage en France, a du accepter l'humiliation infligée par un chauffeur de Taxi de la compagnie G7.

La menace de mort avertit le chanteur et star de dancehall et du reggae jamaïcain, qu'il ne devrait pas se produire au concert du réveillon du nouvel an, aux Maldives :

André Brink, grand nom de la littérature sud-africaine, auteur du chef d'oeuvre « Une Saison blanche et sèche », revenait de Belgique où il a reçu le titre de docteur honoris causa pour son engagem

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le Préfet et le Directeur de la police peuvent-ils confirmer

« Quand le feu prend, ne diabolisez pas ceux qui le font brûler.

L'appel à s'armer lancé sur Facebook par le béké Guillaume De Reynal à sa caste, pour faire face à une menace imaginaire venant des Nègres empoisonnés au chlordécone, v

Le Viaduc de Fond Lahaye devrait voir le jour. C'est par le vainqueur, l'entreprise d'ingénierie EGIS, que l'information arrive dans nos eaux.

Dans un communiqué, l’Alliance Ouvrière et Paysane (AOP) apporte son soutien « sans réserve à la campagne d'unité lancée pour soutenir les 7 jeunes résistants martiniquais raflés jeudi 28 novembre

Pages

« < 1 2 3 4 5 »