Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Par lettre en date du 12 Mai 2015, le Chef de Cabinet de Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur m'informe que : « Le ministre, qui a pris connaissance de votre correspondance avec attention, m'a chargé de saisir le préfet de la région Martinique, préfet de la Martinique, aux fins d'un examen approprié à l'issue duquel vous ne manquerez pas d'être tenue informée des suites réservées à votre démarche.» On ne peut que se réjouir de l'attention du ministre de l'Intérieur quand dans une démocratie qui se respecte, les droits de libre circulation de citoyens sont bafoués. J'attends déjà les résultats  de l'«examen approprié » du Préfet.

Après le contrôle et la surveillance auxquels j'ai eu droit le 4 avril 2015, en violation de mes droits de citoyenne et de journaliste, j'avais adressé une lettre ouverte à Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, pour connaître « la raison de cette surveillance particulière et de cet interrogatoire et quelle suite est réservée à cette démarche étonnante dans une démocratie qui se respecte. »

Je venais à peine de m'installer dans l'hôtel avec ma famille, quand un homme en civil et armé est venu m'interroger sur les raisons de ma présence dans ce  lieu. Située dans la commune du Morne Rouge, l'auberge en question abrite un client particulier, placé en résidence surveillée pour être « soupçonné d'avoir une grande expertise dans le domaine du terrorisme informatique et d'être un intermédiaire pour les correspondances via internet de toutes les organisations terroristes. » Une journaliste de Martinique plus surveillée qu’Al-Quaïda | Free Pawol

Lisa David

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L’union des Femmes de Martinique poursuit sans relâche son travail pour les droits des femmes et contre les violences envers elles.

L'organisation anticorruption Transparency International vient de publier son rapport annuel qui révèle que la France arrive au 23ème rang des pays les moins

Le 8 mars, Arlette Bravo-Prudent était invitée par le maire de Fort-de-France, avec deux autres auteurs, à présenter leurs œuvres.

Pages

« 4 5 6 7 8 »

Articles récents

A l’initiative du Député Jean-Philippe Nilor les parlementaires de Martinique écrivent au Président de la République, Emmanuel Macron, pour déplorer ce qu’ils qualifient d’acharnement administratif

Pour ce deuxième jour du Biguine Jazz festival, le public n’a pas boudé son plaisir et il l’a montré.

Pour sa 16ème édition, le Festival Biguine Jazz a offert au public venu nombreux hier samedi 11 août à l’Hôtel Batelière, un spectacle époustouflant.

Martinique Transport l'a annoncé, les bus du TCSP transporteront des passagers dès ce lundi 13 août 2018.

Les Députés de Martinique Jean-Philippe Nilor, Josette Manin et Serge Letchimy ont signé la motion de censure présentée par les groupes parlementaires Nouvelle Gauche,

Pages

« < 4 5 6 7 8 »