Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Vingt-neuf victimes potentielles de trafic d'êtres humains, dont 20 mineures ont été sauvées de leurs ravisseurs dans la ville touristique de Sosua en République dominicaine. Selon les autorités, le sauvetage a suivi une opération menée par deux responsables américains et dominicains. Des agents infiltrés ont attiré les proxénètes responsables du trafic présumé d'êtres humains, dans une « partie fine » où ils ont été  arrêtés. En février 2014, la police américaine avait, à l'occasion du Super Bowl, procédé au démantèlement d'une cellule de trafic sexuel de 82 enfants, depuis la République dominicaine vers les Etats-Unis. 

« Nous continuerons à travailler avec nos partenaires à la fois au niveau national et à l'étranger, pour éliminer cette pratique perverse » a déclaré James Brewster, l'ambassadeur américain en République dominicaine.

James Brewster a condamné la pratique de la traite des êtres humains, estimant qu'il est «inconcevable» que des garçons et des filles soient utilisés dans le commerce du sexe. Selon le Département d'Etat américain, « l'exploitation sexuelle commerciale des enfants locaux par les touristes étrangers est un problème, en particulier dans les zones balnéaires du littoral. »

Les autorités ont arrêté sept personnes, tous citoyens dominicains, et sauvé 29 femmes et filles qui ont été transportées dans une maison pour participer à une « partie fine » près de la plage de Sosua, a déclaré Barbara González, conseiller principal pour l'Amérique latine pour l'US Immigration and Customs Enforcement.

Parmi les femmes et les filles qui ont été prises en charge, on compte 20 mineures âgées de 14 à 17 ans. Elles ont été placées sous la garde de l'Agence des services de protection des enfants de la République dominicaine.

Deux femmes et cinq hommes soupçonnés d'organiser les « parties fines » sont en détention et risquent jusqu'à 15 ans de prison. 

En Martinique, où la prostitution concerne essentiellement des femmes originaires de la République dominicaine, il n'y a pas eu d'enquête concernant le trafic de mineures, dans ce milieu.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le gouvernement de Trinidad et Tobago annonce que les funérailles nationales de l'ancien Président de la République,  Arthur Napoléon Raymond ROBINSON,   auront lieu le 1er mai prochain,  alors que

Entre procédures judiciaires, blocages et grève générale, le climat social se détériore lentement mais surement en Martinique.

La récente lettre de soutien de Geneviève Fioraso, Secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, est bienvenue pour Corinne Mencé-Caster.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Au sein du PPM et parmi les sympathisants, le délire autoritaire de Ser

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Après les violences policières exercées sur un jeune manifestant, Kéziah Nuissier,  frappé violement par plusieurs gendarmes,

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »