Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Avec « Cry To Me », Skyp Passer Marley signe son arrivée dans le monde de la musique. Il faut dire qu’il a été bercé dans les notes du reggae le fils de Cedella Marley, elle même fille des icônes du reggae Bob et Rita Marley. Le clip de sa chanson d’amour, au rythme hip-hop un peu R&B, fait le tour du Net. « Un message pour cette fille que je connais, et vraiment un message pour tout les gens qui semblent se concentrer sur leur insécurité », explique le jeune chanteur-compositeur de 18 ans.

 

Skip Passer Marley Minto a dit que son désir de faire de la musique était une vocation. « J’ai tout simplement écrit une chanson, je me sentais passionné et prêt à y aller. » Il a confié avoir bénéficié des précieux conseils de sa mère, Cedella Marley, qui connaît l’industrie de la musique. « En plus des conseils sur la vocalisation, le style de performance, elle m’a montré comment me connecter avec le public. » 

La famille a accompagné le petit dernier dans ses premiers pas musicaux : « Mes oncles Stephen, Damian et Ziggy m’ont également conseillé, à chaque étape du chemin.»

Le petit-neveu de Marcia Griffiths, Skip Marley qui est né en Jamaïque mais a grandi en Floride, a écrit et arrangé lui même son premier single qu’il a co-produit avec Paul Fakhourie (Lauryn Hill, Stephen Marley, Damian Marley, Nas). Il poursuit actuellement ses études en affaires à l'Université Kaplan en Floride.

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

« Alfred Marie-Jeanne une traversée verticale du siècle » sera présenté au cours d'une soirée littéraire à la bibliothèque Schloelcher, jeudi 19 mars à 18h30, en présence des auteurs, Raphaël

Près de 11 mois après les révélations que la National Security Agency (NSA) des États-Unis procédait à l'enregistrement de tous les appels des téléphones cellulaires da

Les samedi 21 et dimanche 22 mai, la Collectivité Territoriale de Martinique vous convie à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à l’Hôtel de la CTM, aux Domaines de Fonds Saint-Jacques et

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

On a pu constater le silence des élus de ce pays Martinique, face aux violences policières exercées hier jeudi 16 juillet 2020, contre des jeunes militants anti

Le Préfet a choisi face à la capacité de courbettes de nombreux élus du pays autour de lui, de répondre par la violence à une mobilisation solidaire et pacifiqu

Selon les chiffres de l'Agence Régionale de Santé de Guyane, qui annonçait mardi 2.593 cas confirmés de Covid-19, 8 décès et 15 patients en réanimation, la situation sanitaire continue à se dégrade

Pages

« < 2 3 4 5 6 »