Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les autorités brésiliennes ont déclaré qu'un cas suspect d'Ebola a été signalé. Le patient, Souleymane Bah de la Guinée, arrivé dans le pays jeudi, s'est présenté  avec une forte fièvre à un centre de santé publique dans la ville de Cascavel dans l'État méridional de Paraná. Les médecins attendent les résultats des tests dès demain samedi.

Le ministre de la Santé,  Arthur Chloro affirme que la situation est sous sous contrôle et « tous les protocoles et procédures de santé ont été appliquées de manière efficace et avec beaucoup de succès ».

Soixante-quatre personnes qui ont été en contact avec M. Bah, la plupart dans le centre de santé de Parana, sont également suivis pour des symptômes d'Ebola, bien que le ministère de la Santé considère que le risque est faible .

Les symptomes de M. Bah sont apparus au 20ème jour après avoir quitté la Guinée.  Il est arrivé au Brésil en qualité de réfugié et a été autorisé par les services de l'immigration à y rester jusqu'en 2015.

Des doutes subsistent sur le parcours de M. Bah pour arriver au Brésil,  les autorités de l'Argentine ont été informées.  Le patient peut être passé par d'autres pays d'Amérique latine. Le ministère de la Santé a affirmé qu'il a contacté l'Organisation Mondiale de la santé (OMS) au sujet de ces préoccupations.

Les autorités brésiliennes ont envoyé un avion de l'armée de l'air chercher M. Bah à partir de Cascavel pour le transporter à l'Institut national des maladies infectieuses à Rio de Janeiro.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le bureau de la CARICOM (Communauté des Caraïbes), basé au Guyana a déclaré s’organiser pour parer à tout risque possible du virus Ebola.  Dans sa déclaration, la CARICOM précise que les médecins c

Le responsable du Service Médical de la Santé de Sainte-Lucie, le Dr Sharon Belmar-George, a déclaré que le pays a décidé d’améliorer sa capacité à répondre à une menac

Le Centre de Contrôle et de Prévention (CDC) américain a averti que l'épidémie de chikungunya dans les pays des Caraïbes et d'Amérique centrale et du Sud continue de se

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Si les indignés de la destruction des statues de Victor Schloelcher se comptent à la pelle, on les a peu ou pas du tout entendus pour critiquer l’affiche indigne publié

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Pages

1 2 3 4 5 »