Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Il était environ 18h45 hier, quand un petit avion de Fedex s’est abimé en mer, peu après son décollage de l’aéroport international Princess Juliana, à Saint-Martin, avec deux personnes à bord.

Les garde-côtes de Saint-Martin se sont immédiatement mis à la recherche des victimes, rejoints par un certain nombre de navires privés, des Royal Marines des Pays-Bas et d’un hélicoptère français. Les autorités disent avoir récupéré le corps de l’un des pilotes.

Malgré le mauvais temps, les recherches se poursuivent  pour trouver la deuxième personne, le pilote de l'avion.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Plus d'une semaine après que trois personnes aient été tuées lorsque le feu a éclaté à bord, le navire de croisière, Insignia, a quitté le Port de Castries jeudi soi

Une folle rumeur a circulé, affirmant que le corps de l'institutrice du Couvent de Cluny, Francette Pierre-Emile a été retrouvé. Il n'en est rien.

Un homme pendu sur une place publique, parce qu'il est Haïtien.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Pages

1 2 3 4 5 »