Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Social

Vendredi 27 juin 2014 des manifestants ont marché jusqu’à la tombée de la nuit pour protester contre la mauvaise gouvernance et la corruption. A l’appel du syndicat Joint Trade Union Movement (JTUM), ils ont plusieurs fois fait le tour du bâtiment du Gouvernement, dans la capitale Port of Spain.

Le dirigeant du syndicat, Ancel Roget,  a rappelé aux travailleurs le message biblique qui a conduit à la chute de Jéricho. Un commandement biblique selon lequel les murs de Jéricho tombèrent, après qu'on en eut fait le tour sept jours durant.

                                                              


Il a ajouté « «Je tiens à leur rappeler que nous avions fait une marche similaire il y a quelques années et nous savons quel a été le résultat. » Une référence à une manifestation pendant laquelle les travailleurs avaient fait le tour du Parlement et du siège du gouvernement de Patrick Manning qui, peu de temps après, a perdu l’élection générale en 2010.

                                                                

           

D’autres organisations, dont le puissant syndicat des travailleurs pétroliers (OWTU), ou le Syndicat des travailleurs des communications (CWU), ont participé à ce mouvement qui a rassemblé bien au delà des syndicats

Les barrières métalliques autour du bâtiment, et l’important dispositif policier n’ont pas dissuadé les manifestants. Ancel Roget  a déclaré «Nous allons marcher autour du bâtiment sept fois, ni plus, ni moins. »

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Il ne fait aucun doute que la grève déclenchée à la CTM n’a qu’un but, celui de tenter de déstabiliser l’équipe en place, que la population martiniquaise a choisi par s

48 jours de grève. Tous les beaux discours, toutes les belles intentions de dialogue social après la grande grève de 2009 se sont évaporés.

Après celles de 2004 et 2009, une nouvelle réforme de la formation professionnelle a été adoptée.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique de ce mois de février, quelques  jours avant le Carnaval, a été l’occasion d’un échange troublant

La grève des enseignants en Martinique qui dure depuis plus de deux mois, inquiète légitiment les parents qui pensent à la scolarité de leurs enfants.

On sétonnait de ne pas le voir lors de certains évènements au pays, le Député Jean-Philippe Nilor rassure.

Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux les photos de la cuisine de l’IMFPA (Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes), organisme territorial de forma

Pages

1 2 3 4 5 »