Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Pawol ladjé

L'élection présidentielle française a secoué les dernières colonies de la France, notamment la Martinique ou, même si La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon l’emporte, le vote en faveur du Front National laisse un grand sentiment de honte. Secoués aussi quand à l'image de la Métropole, les partis traditionnels sont désorganisés par les déserteurs qui vont, En Marche vers le nouveau pouvoir. Si les indépendantistes font mine d’être en dehors des affaires politiques françaises, ce sont les législatives françaises qui révèlent que là aussi, l’éclatement s’annonce.

Macron a mis en marche tous les tambou-à dé-bonda... 

Conséquence : Le PPM ne sait plus où est son réservoir...

La filouterie Filloniste a explosé la Droite chapeau bakoua... Heureusement pour elle, avec la CTM, Alfred-Jeanne avait déjà Cazé Ti Môso !

Mais que reste t-il du MIM ?  

Alfred Marie-Jeanne, le président du mouvement, a voté pour la première fois à l'élection présidentielle et il a mis un bulletin Macron pour faire barrage à l'extrême droite raciste et xénophobe. Pour les Législatives, il parcourt la campagne avec ses ich déwo. Ceux qui se croyaient légitimes ne savent plus si c'était papa ou parrain.

De tous les côtés le peuple cherche un père, un maître, un Dieu...ou un Insoumis !

Seule la colonisation continue à gagner...  Foutt nou an bétiz !

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Il est incontournable sur Facebook ou ses posts, ses articles, ses images photoshopés des élus déclenchent des éclats de rire.

Le Comité Citoyen « Marine Déwô » prend de plus en plus d’ampleur et le Front National ne peut plus ignorer qu’il n’est pas le bienvenu en Martinique.

Après les attentats du 13 novembre à Paris, qui ont fait 130 morts et plus de 300 blessés et la menace de nouvelles attaques annoncées par Daesh, le climat est à la méf

Pages

« 1 2 3 4 5

Articles récents

Alfred Marie-Jeanne, leader du MIM, ne prononçait plus le mot Indépendance depuis bien longtemps. Un comble pour un Indépendantiste.

La Martinique entière devra se mobiliser avec les professionnels de la Santé pour qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités.

Plus personne ne l’ignore, les malades ne peuvent plus bénéficier de soins dans des conditions décentes, garantissant leur guérison dans les hôpitaux de Martinique.

Vice-Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Daniel Marie-Sainte a publié sur sa page Facebook, un courrier envoyé par la Chambre de l’Instruction aux

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Pages

« < 3 4 5 6 7 »