Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Pawol ladjé

L'élection présidentielle française a secoué les dernières colonies de la France, notamment la Martinique ou, même si La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon l’emporte, le vote en faveur du Front National laisse un grand sentiment de honte. Secoués aussi quand à l'image de la Métropole, les partis traditionnels sont désorganisés par les déserteurs qui vont, En Marche vers le nouveau pouvoir. Si les indépendantistes font mine d’être en dehors des affaires politiques françaises, ce sont les législatives françaises qui révèlent que là aussi, l’éclatement s’annonce.

Macron a mis en marche tous les tambou-à dé-bonda... 

Conséquence : Le PPM ne sait plus où est son réservoir...

La filouterie Filloniste a explosé la Droite chapeau bakoua... Heureusement pour elle, avec la CTM, Alfred-Jeanne avait déjà Cazé Ti Môso !

Mais que reste t-il du MIM ?  

Alfred Marie-Jeanne, le président du mouvement, a voté pour la première fois à l'élection présidentielle et il a mis un bulletin Macron pour faire barrage à l'extrême droite raciste et xénophobe. Pour les Législatives, il parcourt la campagne avec ses ich déwo. Ceux qui se croyaient légitimes ne savent plus si c'était papa ou parrain.

De tous les côtés le peuple cherche un père, un maître, un Dieu...ou un Insoumis !

Seule la colonisation continue à gagner...  Foutt nou an bétiz !

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles récents

Dans les Département d’Outre Mer, les subventions européennes arrosent autant l’agriculture, que les pesticides et les arrêtés préfectoraux qui autorisent  leur épandage aérien.

Serge Ménil qui n'est pas connu pour être un syndicaliste excessif dans ses propos, dit aujourd'hui les quatre vérités concernant ces fonctionnaires qui sont envoyés, tels des éléphants malades, mo

Catherine Conconne, Première vice-présidente PPM du Conseil Régional de Martinique, adjointe au maire de Fort-de-France, en charge de la sécurité de la capitale,  vient d’être co

Après le communiqué des Présidents de Région Guadeloupe et Martinique annonçant mardi 18 mars, leur choix pour une Université des Antilles l’intersyndicale (FSU, SPEG-Sup, UNSA é

La colère gronde à l'Université Antilles-Guyane en Guadeloupe. Hier la rencontre entre l'intersyndicale, la Présidente de l'UAG, Corinne Mencé-Caster et la Présidente du Conseil 

Pages

« < 218 219 220 221 222 »