Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ce vendredi 16 janvier , à 20 heures, l'Atrium présente "Un dimanche au cachot", une adaptation du roman de Patrick CHamoiseau, par José Plya .

«Un dimanche de pluie, une petite fille se réfugie sous une voûte de pierre, dans le jardin du foyer qui l'a recueillie. Terrassée par une souffrance indépassable, elle reste prostrée dans l'ombre et ne veut plus en sortir. On sollicite alors Patrick Chamoiseau, écrivain, Marqueur de Paroles, et surtout éducateur en matière de justice. Mais tandis qu'il vient au secours de l'enfant, il devine ce qu'elle ignore : cette voûte de pierre n'est autre que le plus effrayant des vestiges de l'esclavage.»

Il est annoncé que dans l’adaptation, José Pliyat « ne conserve que la parole de  " L’oubliée "»,  la petite chabine enfermée au cachot pour avoir osé crier contre le maître. Un choix en hommage à tous les oubliés de l’esclavage, mais également à ceux d’aujourd’hui qui souffrent d’une autre forme de coercition de négation. »

"L’oubliée" nous plongera dans l’histoire oubliée de la Martinique d’un certain temps, que l’imaginaire envoutant de Patrick Chamoiseau réveille dans son roman.

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

« Dis-le aux étoiles », dix nouvelles qui explorent nos vies au pays (gwada et nina) dont l'une parle de la difficulté d'être journaliste dans un petit pays. L'auteur l'a appelé « petit pays ».

Le théatre de Martinique sera au programme de la 70ème édition du Festival d’Avignon.

Pour cette année 2014, sa majesté Vaval s’est mise dans la peau du moustique Aedes aegypti,  vecteur de la dengue et du chikungunya qui se répand depuis quelques semaines dans le

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »