Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent. Ouvertement opposé à Donald Trump, il a publié en 2017 un cinglant essai où il regrette l’élection du controversé du 45ème président des Etats Unis, qui ramène au pouvoir la suprématie blanche. We Were Eight Years in Power. An American Tragedy est  traduit en  Français, édité par « Présence Africaine. Ta-Nehisi Coates a récemment écrit « Le procès de l’Amérique » préfacé par Christiane Taubira. La municipalité de Fort-de-France offrira une exceptionnelle rencontre au public martiniquais le 18 octobre. L’écrivain et universitaire, Steeve Gadet, animera la conversation dès 18h30, au Grand carbet du parc culturel Aimé Césaire.

 

 

Steeve Gadet présente l'évènement sur sa page facebook : https://www.facebook.com/villedefortdefrance/videos/462201054288386/

 

Parmi les ouvrages de Ta-Nehisi Coates :

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Dominique veut parrainer la baronne Patricia Scotland de Asthal au poste de secrétaire général du Commonwealth, parce qu’elle est née dans le pays.  Mais la candidat

La ministre de la Jeunesse et de la Culture de la Jamaïque, Lisa Hanna, conduira une délégation, à la 2ème Conférence de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) sur les réparations, qui se tiendra du

La jeune Melissa Marie-Sainte a quitté le domicile de sa mère, situé au quartier Morne Coco à Didier, depuis le mercredi 15 octobre, aux alentours de 16 heures.

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

« < 2 3 4 5 6 »