Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Notre article du 18 mars révélant la proximité étonnante, sinon inquiétante pour l’indépendance de la presse, constatée sur la page d’accueil du site de la Ville de Fort-de-France, a provoqué, au moins en apparence, une séparation entre les médias « partenaires » et le PPM, parti au pouvoir dans la capitale. Nous rappelions les synonymes du mot partenaire : Acolyte, adjoint, allié, associé, camarade, complice, collègue, second, etc... Les médias partenaires ont disparus.

Le 18 mars dernier, en visitant le site de la ville de Fort-de-France, nous avions eu la surprise de trouver parmi ses partenaires, aux cotés de la Région, la Chambre de Commerce, ou le Comité Martiniquais du Tourisme, une liste de médias locaux : Martinique 1ère, RCI, France-Antilles, People Bo Kay, Politiques Publiques, KMT et Zouk TV. Le maire de la capitale, Didier Laguerre, contrairement à certains élus, n’a pas voulu jouer au petit dictateur, il a fait supprimer ce mélange, indigeste pour une démocratie qui se respecte.
Image insolite et liberté de la presse «Partenaires» de la mairie de Fort-de-France | Free Pawol

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Une visite sur le site de la Ville de Fort-de-France et une image insolite a attiré notre attention : Dans la rubrique « Partenaires » on trouve : L'Union Européenne, le Conseil Ré

La lettre de Josette Manin, présidente du Conseil Général de Martinique, adressée au Député Jean-Phlippe Nilor qui l’a rendue publiq

Le Président du Conseil Régional, Serge Letchimy, aura du mal à calmer ses troupes, tellement il a accepté leurs excès depuis son él

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les précisions scientifiques confirmant les conséquences dramatiques du Chlordécone sur la santé des Martiniquais et des Guadeloupéens se succèdent.

Le site ayant été piraté voir ici sur le blog Médiapart : 

Il apparaît devant le public le dimanche gras d’habitude, mais déjà ce vendredi, 3 jours avant, Vaval se présente sur les réseaux sociaux. Vaval est dans l’air du temps !

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martini

Pages

1 2 3 4 5 »