Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Ministère de la Santé alerte contre l'achat de médicaments auprès de personnes qui prétendent avoir un remède pour traiter la dysfonction érectile et avertit qu'il saisira la justice pour mettre un terme à de telles pratiques. Le Ministère a déclaré être informé qu’ « un habitant du pays qui n’est pas pharmacien, qui n'a pas cette qualification et n’est pas enregistré à l’ordre des pharmaciens », fait la publicité et vend ces médicaments.

Révélant le nom de ce vendeur, les autorités ont déclaré l’avoir informé que ses actes sont « à la fois illégaux et contraire à l'éthique. » et sommé par une lettre officielle, de cesser cette pratique.

Le ministère de la Santé a ajouté  qu'il continuera à surveiller la situation pour assurer la sécurité de la population et que si le vendeur malgré l’avertissement ne renonce pas à ses activités illégales, il sera arrêté et inculpé.

« Le Ministère de la Santé du bien-être et de l'environnement conseille à la population de ne pas acheter de médicaments auprès de personnes ou d'organismes qui ne sont pas autorisés à le faire et l’invite si ces personnes sont identifiées, à les signaler au Ministère de la Santé. » 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le 20 août dernier, le blog "Politiques Publiques" publiait sous le titre « Sargasses : l’appel de Guillaume de Reynal ».

Les autorités brésiliennes ont déclaré qu'un cas suspect d'Ebola a été signalé.

Cette fois c’est une panne majeure du système informatique que dénonce le syndicat des médecins hospitaliers, dans une lettre ouverte à Marisol Touraine, ministre de la

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le Préfet et le Directeur de la police peuvent-ils confirmer

« Quand le feu prend, ne diabolisez pas ceux qui le font brûler.

L'appel à s'armer lancé sur Facebook par le béké Guillaume De Reynal à sa caste, pour faire face à une menace imaginaire venant des Nègres empoisonnés au chlordécone, v

Le Viaduc de Fond Lahaye devrait voir le jour. C'est par le vainqueur, l'entreprise d'ingénierie EGIS, que l'information arrive dans nos eaux.

Dans un communiqué, l’Alliance Ouvrière et Paysane (AOP) apporte son soutien « sans réserve à la campagne d'unité lancée pour soutenir les 7 jeunes résistants martiniquais raflés jeudi 28 novembre

Pages

1 2 3 4 5 »