Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Dans son allocution aux Français concernant l’épidémie du Covid-19 qui frappe la France, le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que dès lundi 16 mars, crèches, écoles, collèges, lycées et universités seront fermés jusqu’à nouvel ordre, sur l’ensemble du territoire. Mais la phrase de conclusion du communiqué du Préfet, Stanislas Cazelles, rendu public à la suite du comité territorial sur le Coronavirus qui s’est tenu ce même jour, a semé un trouble exprimé largement sur les réseaux sociaux : « Les nouvelles mesures concernant les établissements scolaires et crèches en Martinique seront communiquées demain. » Le syndicat enseignant SNUEP-FSU qui a vite réagi, estime que « « comme dans tout le reste de la France, tous les établissements scolaires de notre département, doivent être fermés à partir de ce lundi 16 mars. Ils ne doivent plus être fréquentés, ni par les élèves et par aucun des autres personnels, ceci afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus, chez les Martiniquais. Cette décision présidentielle, doit s’appliquer pour protéger les personnels, leurs familles et leurs proches et enrayer la dissémination du virus. (Qui ne choisit pas les seuls élèves comme victimes). »

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Venezuela a adressé une lettre de protestation au Guyana pour demander au gouvernement la « correction immédiate » du tracé de sa

Ce jeudi matin, Mark Frampton et des militants du « Gran Sanblé » se sont retrouvés au Po

Les syndicats UAFAPFO-CGT-CFTC des surveillants de prison se sont

Pages

« 244 245 246 247 248 »

Articles récents

Le rapport de la Cour des Comptes qui constate de nombreuses irrégularités dans la gestion du CEREGMIA  (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Info

Un tremblement de terre de magnitude 6.5  a été enregistré ce matin, à 5h27  en Martinique. Pour celles et ceux qui l'ont ressenti,  le réveil a été brutal.

Le rapport de la Cour des Comptes qui révèle une utilisation plus que suspecte de l'argent public par le CEREGMIA (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique

Margaret Papillon est née sous la dictature Duvaliériste.

Pages

« < 244 245 246 247 248 »