Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La traversée de la mer en marchant sur le Tombolo pour rejoindre l’îlet Sainte-Marie est déjà presque possible pour les plus téméraires. Les plus prudents ou apeurés attendront encore quelques jours. Ce dimanche 21 février, certains visiteurs de la cote atlantique de l’île ont osé emprunter la bande de sable, que la  houle qui n’a pas perdu toute son énergie caresse encore. Notre équipe s’est contentée de rester sur la terre ferme, le temps de prendre quelques photos et de déguster une délicieuse soupe samaritaine.

C’est en tournant le dos à la mer que nous avons découvert  la « Boucherie  du Boulevard » où on peut le dimanche matin, déguster une délicieuse soupe riche en légumes, tripes, viande et pied de bœuf. Un vrai délice de grand-mère que rend encore plus appétissant l’accueil chaleureux qui est réservé aux clients.


La ville de Sainte-Marie compte de nombreux  lieux à visiter  comme le Domaine de Fonds Saint Jacques, la Maison du Bèlè au quartier Reculée, le Pitt Caserius au quartier Union ou encore le Musée du Rhum Saint-James ou celui de la Banane. Le Tombolo ne s’offre aux visiteurs que pendant la période du Carême. Quant à la soupe du boucher du boulevard… c’est tous les dimanches et toute l’année. 

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un article paru sur le site de la télévision publique, qui comme d’habitude reprend comme un service de communication, les annonces

Le maire du Lamentin a annoncé,  quelques semaines après les élections, le montant de la dette et du déficit de la ville.

Au moment où le dossier CEREGMIA confié à un juge d’instruction,  soulève toutes les rancœurs, toutes les manipulations, toutes les peurs et rage de celles et ceux qui ont bénéficié du système de d

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le 19 mars dans un communiqué sur l’épidémie du Covid-19 en Martinique, le mouvement politique Péyi-a appelait le Préfet et l’Agence Régionale de Santé (ARS)  « à renfo

« Des médecins cubains pour lutter contre la pénurie de professionnels en Martinique. » annonçait la presse début juin 2019.  Près d’un an plus tard, les médecins du Ce

Au moment où la Martinique semble être le lieu que le gouvernement a choisi pour accueillir tous les malades du Covid-19, contaminés sur les navires de croisière qui pa

Pages

1 2 3 4 5 »