Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La traversée de la mer en marchant sur le Tombolo pour rejoindre l’îlet Sainte-Marie est déjà presque possible pour les plus téméraires. Les plus prudents ou apeurés attendront encore quelques jours. Ce dimanche 21 février, certains visiteurs de la cote atlantique de l’île ont osé emprunter la bande de sable, que la  houle qui n’a pas perdu toute son énergie caresse encore. Notre équipe s’est contentée de rester sur la terre ferme, le temps de prendre quelques photos et de déguster une délicieuse soupe samaritaine.

C’est en tournant le dos à la mer que nous avons découvert  la « Boucherie  du Boulevard » où on peut le dimanche matin, déguster une délicieuse soupe riche en légumes, tripes, viande et pied de bœuf. Un vrai délice de grand-mère que rend encore plus appétissant l’accueil chaleureux qui est réservé aux clients.


La ville de Sainte-Marie compte de nombreux  lieux à visiter  comme le Domaine de Fonds Saint Jacques, la Maison du Bèlè au quartier Reculée, le Pitt Caserius au quartier Union ou encore le Musée du Rhum Saint-James ou celui de la Banane. Le Tombolo ne s’offre aux visiteurs que pendant la période du Carême. Quant à la soupe du boucher du boulevard… c’est tous les dimanches et toute l’année. 

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un article paru sur le site de la télévision publique, qui comme d’habitude reprend comme un service de communication, les annonces

La jeune Melissa Marie-Sainte a quitté le domicile de sa mère, situé au quartier Morne Coco à Didier, depuis le mercredi 15 octobre, aux alentours de 16 heures.

En 2013, le Député de la Martinique, Jean-Philippe Nilor, s'était engagé auprès de l'association GPX Outre-mer, pour que ce dossier se concrétise, il salue aujourd'hui cette avancée pour les foncti

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les précisions scientifiques confirmant les conséquences dramatiques du Chlordécone sur la santé des Martiniquais et des Guadeloupéen

Les précisions scientifiques confirmant les conséquences dramatiques du Chlordécone sur la santé des Martiniquais et des Guadeloupéens se succèdent.

Il apparaît devant le public le dimanche gras d’habitude, mais déjà ce vendredi, 3 jours avant, Vaval se présente sur les réseaux sociaux. Vaval est dans l’air du temps !

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martini

Pages

1 2 3 4 5 »