Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le responsable du Service Médical de la Santé de Sainte-Lucie, le Dr Sharon Belmar-George, a déclaré que le pays a décidé d’améliorer sa capacité à répondre à une menace possible du virus Ebola, en s’appuyant sur les instructions régionales et internationales.

La priorité est donnée à la sensibilisation et à la formation des agents de la santé, mais aussi ceux d’autres secteurs. Les entrées dans le pays feront l’objet d’une surveillance accrue. La sensibilisation concernera aussi les écoles, les institutions religieuses et les hôtels.

Les établissements de soins ont été placés en état d’alerte, avec des chambres d’isolement identifiées. Le Service médical de la Santé du ministère a déjà augmenté la surveillance des visiteurs ayant des antécédents de voyage dans les pays qui connaissent des cas d’Ebola.

« En raison de l’importance du commerce mondial, des voyageurs de par le monde que nous recevons, nous devons nous assurer de notre possibilité à détecter et à gérer un cas qui pourrait se présenter sur l’île.»

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

La Présidente de l’Association Civique de Sainte-Lucie (syndicat le plus important de l’île), Mary Isaac, a déclaré au « St Lucia Times » que les représentant des salariés, travaillant dans

Le bureau de la CARICOM (Communauté des Caraïbes), basé au Guyana a déclaré s’organiser pour parer à tout risque possible du virus Ebola.  Dans sa déclaration, la CARICOM précise que les médecins c

Alors que l’épidémie d’Ebola se propage en Afrique de l’ouest, l’inquiétude commence à gagner le reste du monde.

Dans la même rubrique...

Il n’y aura pas d’interventions chirurgicales dans les hôpitaux publics à Fort-de-France ce lundi 24 février. Seules les urgences seront assurées.

L'Organisation Mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS / mobilisent des équipes d'experts en matière d'alerte et d'intervention pour aider les États membres d'Am

La Martinique est  placée depuis mercredi 21 janvier au stade épidémique face à l’augmentation du nombre de cas de Zika.  Dans les régions d'Amérique déjà  touchées, ma

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

Pages

1 2 3 4 5 »