Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le gouvernement de Sainte-Lucie a lancé un appel à la solidarité avec le peuple du Népal frappé par une crise humanitaire, suite au tremblement de terre. Le gouvernement pense particulièrement aux familles de ces jeunes Népalais qui se trouvent actuellement à Sainte-Lucie, après avoir été trompés par des trafiquants d'être humains, qui leur avaient laissé croire à une possibilité d’étudier dans le pays, à la Lambirds Académie.

Le Népal a été secoué samedi par un séisme de magnitude 7,8 qui a provoqué la mort de milliers de personnes. Selon un communiqué du bureau du Premier ministre, Kenny Anthony, les maisons des familles d'au moins trois des étudiants qui sont actuellement à Sainte-Lucie, en raison de l’affaire Lambirds Académie, ont été détruites et les membres de la famille blessés.

«Les catastrophes de cette ampleur sont imprévisibles. Nous comprenons l'effroi de ces étudiants qui sont profondément inquiets à cause des événements qui touchent leur pays en ce moment », a noté le Premier ministre.

Il a déclaré que le gouvernement exprime ses sincères condoléances et sa profonde tristesse au gouvernement et au peuple du Népal, avec une pensée particulière pour les étudiants présents à Sainte-Lucie et leurs familles.

« Il est triste de constater qu'une telle tragédie s’est produite au moment où ces étudiants, présents parmi nous, affrontent les circonstances difficiles provoquées par l’affaire Lambirds Académie. Au cours des dernières semaines, ils ont exprimé leur chagrin, leurs peurs et leurs préoccupations. Les événements au Népal vont bien entendu, compliquer les efforts en cours pour aider ces jeunes à être réunis avec leurs familles.

Le Premier ministre a déclaré que le gouvernement fera tout pour aider et soutenir les étudiants qui font face à cette tragédie dans leur patrie. Kenny Anthony a appelé tous les Sainte-Luciens à offrir leurs prières et leur soutien aux étudiants qui dans ces heures difficiles de désespoir, ont en besoin. 

Quatre hommes dont trois originaires de l'Inde, sont accusés de trafic d'êtres humains, après que la police ait découvert l'escroquerie présumée qui a amené 60 jeunes venant du Népal et des Philippines,  à faire le voyage jusqu’à Sainte-Lucie pour étudier.

Ils ont déclaré qu'ils avaient répondu à une offre de formation hôtelière, de croisière et de gestion d'entreprise, à l'Académie Lambirds située  dans la ville de Gros Islet.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Décidément les panneaux du Conseil Régional « La Martinique avance » n'ont pas fini de faire rire dans le pays.

Le dossier du CEREGMIA ne finit plus d’occuper l’actualité.

Dans un communiqué de presse publié samedi soir, le Guyana lance un avertissement à son voisin le Venezuela, lui demandant de s’abstenir de s’ingérer dans l'exploration offshore prévue par le géant

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Déjà plus de 40 jours que les salariés du "Carrefour Market" du François sont en grève pour faire respecter leurs droits et obtenir une augmentation de salaire, pour am

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Pages

1 2 3 4 5 »