Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ancien médecin-chef, le Dr. Stephen King exhorte le gouvernement de Sainte-Lucie à mettre certains mécanismes en place pour assurer une transition en douceur au nouvel hôpital national de l'île, « Owen King EU Hospital ». Selon le Dr King, le gouvernement devrait « réduire les lourdeurs administratives » et mettre en place des systèmes permettant des décisions rapides et efficaces, sinon cela pourrait compromettre l'ouverture.

« Nous devons comprendre que la mise en service de cet hôpital est l'une des tâches les plus importantes depuis de nombreuses années dans le secteur de la santé » a déclaré le Dr Stephen King. Le sénateur indépendant a ajouté que le gouvernement doit aussi se pencher sérieusement sur l'introduction de la réforme des soins de santé avant l'ouverture de l'hôpital.

« Nous ne pouvons pas aller dans cet hôpital, lequel est plus petit et plus cher avec c’est vrai, la meilleure qualité en termes d’infrastructure physique, si cela ne se traduit pas dans les soins de santé et nous devons être en mesure d'avoir du personnel en place et aussi nous avons besoin de créer un lien avec la communauté ».

Le Dr King estime que cela aidera à renforcer les services de santé communautaires, de sorte que les gens soient informés avant de tomber malade et quand cela arrive, qu’ils se dirigent plus rapidement à l'hôpital.

Pour lui, l'établissement d'un système d'information intégré de la santé est également la priorité. Dès le début, il y aura un ensemble intégré de protocoles et de normes de soins que tout le monde devra respecter et appliquer.

« Je pense fondamentalement, que notre engagement de travailleurs de la santé, notre passion pour faire notre travail et notre engagement à faire ce qui est juste, est également nécessaire », a t-il ajouté.

Les réformes des services financiers du secteur de la santé seront également nécessaires pour aider les professionnels médicaux à avoir confiance et à se sentir heureux de faire partie du processus.

« Nous sommes impatients que le gouvernement décide de fluidifier le système. Il est trop gelé, bureaucratique et lent. Nous devons changer de méthode et commencer à penser d'une manière plus radicale », a t-il conclu.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le ministre de la Santé, le Dr Pery Gomez, a démenti qu’il y ait un cas de virus Ebola aux Bahamas et a déclaré que le patient suspecté a eu un diagnostic de paludisme.

Le gouvernement de la Grenade a annoncé qu'il envisage de suspendre les visas de voyage aux ressortissants des pays de l'Afrique de l'Ouest du Libéria, de la Sierra Leone et la Guinée pour éviter t

L'Alliance Bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique (ALBA) veut s'occuper, en priorité, « des besoins particuliers de nos pays frères dans les Caraïbes pour leur permettre de bénéficier de l

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Alfred Marie-Jeanne a pris contact avec le gouvernement cubain pour concrétiser l’arrivée en Martinique de médecins cubains, en renfort au Centre Hospitalier Universita

Cinq organisations syndicales du secteur hospitalier ( la CGTM, la CDMT, FO, l'UGTM, l'USAM) se mobilisent pour exiger des moyens, pour faire face à l'augmentation cons

Maitre Raphaël Constant et Philippe Pierre-Charles n’ont pas envie de rire et ils le font savoir au Directeur de l’Agence Régionale de Santé de Martinique.

L'UGTG avait saisi le Tribunal administratif le 25 mars dernier, pour contraindre l'Agence Régionale de Santé (ARS) et le Centre Hospitalier Universitaire de Guadeloupe

Pages

1 2 3 4 5 »