Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Le gouvernement de Saint-Kitts-et-Nevis a annoncé mardi la « suspension immédiate » de traitement des nouvelles demandes de citoyenneté des Syriens, faites dans le cadre du Programme d'investissement pour la Citoyenneté (CBI). Les autorités n’ont donné aucune explication à cette décision mais le gouvernement d’Harris Timothy a promis de rester vigilant pour protéger la sécurité et l'intégrité du « plus ancien et plus respecté programme (CBI) dans le monde.»

« En conséquence, certains changements législatifs ont été immédiatement déployés pour donner au gouvernement la souplesse maximale dans la lutte contre la l’insécurité et tenir compte des préoccupations partagées à l'échelle mondiale. » Le gouvernement affirme  « rester vigilant et réactif pour assurer la sécurité et l'intégrité de son programme CBI, la priorité du pays. »

Dans sa brève déclaration, le premier ministre Harris a ajouté que «nos partenaires internationaux peuvent être assurés que Saint-Kitts-et-Nevis restera éternellement vigilant dans l'effort mondial visant à maintenir la paix et la sécurité pour tous. Notre pays est et restera un partenaire de confiance dans cet effort. Nous assurons à nos partenaires internationaux que nous chercherons toujours à faire respecter les principes de la coexistence pacifique et productive, en même temps que le maintien de notre souveraineté. »

Dans le cadre du programme CBI, la citoyenneté est accordée aux ressortissants étrangers qui investissent un montant significatif d'argent dans les zones désignées par le gouvernement pour améliorer le bien-être socio-économique de la Fédération de deux îles.

Le programme CBI est utilisé par plusieurs pays de la Caraïbe pour améliorer leur situation économique.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le rapport de la Cour des Comptes qui révèle une utilisation plus que suspecte de l'argent public par le CEREGMIA (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique

La compagnie aérienne régionale LIAT a annoncé son intention de prendre des mesures drastiques après ses efforts restés infructueux  pour convaincre d’autres pays des Caraïbes d’entrer dans son cap

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »