Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Pawol ladjé

Rédacteur en chef de « France-Antilles », Rudy Rabataly nourrit la rubrique « Pawol anba fey » qui est aussi le titre d’un recueil de ses chroniques (Editions Jasor), publié en 2012. L’humour du journaliste ravit chaque samedi les lecteurs du quotidien. Sa description de la Saint-Valentin à la sauce martiniquaise devrait rencontrer le même succès.

Valentin twa pédal !

La Saint-Valentin ne fait pas partie de notre culture. C'est vrai ! Pourtant ce jour-là, le chiffre d'affaires des bijouteries augmente de 10%, des restaurateurs de 20%, des salles de cinéma de 30%, des fleuristes de 40%. Et pourtant, pas besoin d'être devin pour savoir que le 14 novembre 2016 (c'est dans neuf mois), le chiffre d'affaires des naissances à la Maternité sera toujours négatif. Alors Valentin, fout ou dékalé !

Rudy Rabataly

« France-Antilles » Samedi 13 Février 2016)

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L’approche de l’élection présidentielle française fait rire ou pleurer, tellement les citoyens ne croient plus en la politique.

Révélation d’éclipse pour dire des mots libérateurs qui jaillissent et des maux enfouis à enterrer dans les décombres de la bêtise.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La circulation sera modifiée à Fort-de-France à l'occasion de la venue du Président de la République, Emmanuel Macron, le jeudi 27 septembre.

Organisations syndicales (CGTM, CSTM, CDMT, UNSA, USAP, CFTC), retraités, associations écologistes et autres, se sont regroupés pour dire « Nou bon épi sa » !  Ils appe

Après une longue période d’absence sur le grand écran du cinéma, Spike Lee, cinéaste engagé depuis toujours, réapparait dans un film très nourri pour dénoncer le racisme américain dans ses codes, s

La CTM communique des numéros de téléphone pour que les citoyens qui constatent des dégradations provoquées par la tempête Isaac sur les routes départementales et nationales, les signalent afin de

A l’initiative du Député Jean-Philippe Nilor les parlementaires de Martinique écrivent au Président de la République, Emmanuel Macron, pour déplorer ce qu’ils qualifient d’acharnement administratif

Pages

« < 1 2 3 4 5 »