Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Pour tous les habitués de bons rhums, la question se pose en allant à Cuba.  Les connaisseurs citent le « Havana Club Anejo Especia », ou le plus cher, « Havana Club Maximo. »  Mais dans la grande ile de la Caraïbe, qui depuis la reprise des relations avec les USA le 1er juillet 2015 s’ouvre au monde, la presse cubaine apporte une réponse en désignant avec les barmen du pays, le « Ron  Santiago de Cuba 11 años. » comme le meilleur.

S’il n’est pas aussi connu que son ainé le « Santiago de Cuba 12 años », il est vraiment spécial selon les amateurs cubains. Un merveilleux rhum vieux, doux avec des notes de fruits confis, de caramel, avec une finition semi-sèche. Le « Santiago de Cuba 11 años » a été désigné rhum de l’année 2015à Cuba.

Il a obtenu un diplôme d'Or au Concours International de boissons millésime 2005 en Russie, et le Design Award Expocaribe en 2005. En 2007, il a remporté le Prix de l'Institut de la Qualité et du goût (ITQI), basé à Bruxelles . 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Après la réunion tripartite de conciliation ce mercredi 2 avril entre l’intersyndicale, la direction de l’UAG et le Recteur des Universités de Guadeloupe, les syndicats font de la résistance et inv

Le Haut commissaire itinérant du Royaume Uni pour la Barbade et les West Indies, Victoria Dean,  a déclaré que son pays n'entendait jouer aucun rôle dans l'

Le Fonds monétaire international (FMI) qui termine une visite à Barbade, a déclaré vendredi que l'économie de la Barbade continue de "faire face a des défis majeurs, y compris une faible croissance

Pages

« 231 232 233 234 235 »

Articles récents