Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Deux jours avant le 2ème tour des élections municipales de mars dernier à Sainte Luce, le candidat Nicaise MONROSE avait déposé une requête par l'intermédiaire de son avocat  Maître Nicolas, demandant au Tribunal Administratif d'annuler l'arrêté préfectoral qui autorise la liste « Ansam Ansam pour le vrai changement », conduite par Jean-Philippe Nilor. Il demandait que l'Etat soit condamné à lui verser 3000 €  au titre des frais exposés. Au soir de ce deuxième tour, Nicaise Monrose a remporté les élections devenant maire Sainte-Luce, mais il a maintenu sa requête. Ce n'est que deux jours avant l'audience qu'il a voulu se désister, mais le délai pour le faire étant dépassé, l'affaire a été plaidée et sa requête rejetée.

 

 

   

                                                                             

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Le Député Jean-Philippe Nilor, également Conseiller Général de Sainte Luce, dénonce le manque de considération pour les jeunes sportifs que manifeste la télévision publique France Télévisions, qui

Dans la même rubrique...

Y a t-il encore un citoyen en France et surtout dans les anciennes colonies de la France pour croire en la justice ?

Marcel Bourgade, militant du Modemas et Yves Cordémy, retraité de la Mairie de Fort-de-France et proche du PPM, avaient introduit de nombreux griefs devant le Conseil d

Conseiller régional et 1er adjoint de l'ancien maire de Sainte-Luce, José Maurice a du s’expliquer devant le représentant du Procureur de la République,  suite à la décision de la justic

Pages

« 4 5 6 7 8 »

Articles récents

Plus personne n'ignorait que le torchon brûlait entre Catherine Conconne que le Parti Progressiste Martiniquais a fait Sénatrice, et Serge Letchimy, Député et réel chef  du Parti.

Le Premier ministre Édouard Philippe est venu devant la réprésentation nationale ce mardi 28 avril 2020, pour informer du plan de déconfinement pensé et imposé par le P

Une attaque rageuse a envahi la toile, celle d’une infirmière de l’Education Nationale, installée en France, formatrice en éducation à la sexualité.

Le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau, annonce clairement son choix, celui de protéger la santé de la population de sa commune, donc les écoles ne rouvriront pas.

L’idée leur est venue après une réunion avec l’Agence Régionale de Santé et la Préfecture, au cours de laquelle ils ont « pris conscience que l’avenir de la Martinique dans ce contexte de crise san

Pages

« < 4 5 6 7 8 »