Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Deux jours avant le 2ème tour des élections municipales de mars dernier à Sainte Luce, le candidat Nicaise MONROSE avait déposé une requête par l'intermédiaire de son avocat  Maître Nicolas, demandant au Tribunal Administratif d'annuler l'arrêté préfectoral qui autorise la liste « Ansam Ansam pour le vrai changement », conduite par Jean-Philippe Nilor. Il demandait que l'Etat soit condamné à lui verser 3000 €  au titre des frais exposés. Au soir de ce deuxième tour, Nicaise Monrose a remporté les élections devenant maire Sainte-Luce, mais il a maintenu sa requête. Ce n'est que deux jours avant l'audience qu'il a voulu se désister, mais le délai pour le faire étant dépassé, l'affaire a été plaidée et sa requête rejetée.

 

 

   

                                                                             

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Le Député Jean-Philippe Nilor, également Conseiller Général de Sainte Luce, dénonce le manque de considération pour les jeunes sportifs que manifeste la télévision publique France Télévisions, qui

Dans la même rubrique...

La Présidente de l’Université Antilles-Guyane, Corinne Mencé-Caster vient d’adresser un courrier (daté du 26 mai) à Fred Célimène, directeur du CEREGMIA, lui annonçant qu’il est "suspen

L'ancien Président de la République encerclé par les affaires, est arrivé tôt mardi matin au siège de la police judiciaire à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Daniel Marie-Sainte, vice-président du Conseil Régional et Chef du groupe des élus Patriotes Martiniquais et Sympathisants s'inquiete du taux d'endettement de la collectivité régionale qui, depuis

Pages

« 245 246 247 248 249 »

Articles récents

Un vent de scandale souffle sur l’Université Antilles Guyane depuis que le rapport 2012 de la Cour des Comptes,  consacré à la gestion de l’UAG sur la période 2005-2010,  a été connu.

Pages

« < 244 245 246 247 248 »