Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le président cubain, Raul Castro, a exprimé ce lundi son soutien à son homologue vénézuélien Nicolas Maduro, après une défaite électorale historique qui fait passer le Congrès aux mains de l'opposition. Le dirigeant cubain a exprimé son « admiration » pour l' «extraordinaire bataille » menée par Nicolas Maduro, le successeur désigné du défunt président Hugo Chavez.

« Cher Maduro : J’ai suivi minute par minute l'extraordinaire bataille que tu a été menée et j'ai écouté avec admiration tes paroles », a écrit Raul Castro dans le journal « Granma », l’organe officiel du Parti Communiste Cubain.

« Je suis certain que de nouvelles victoires viendront à la Révolution bolivarienne », a ajouté le président cubain, se référant à la politique socialiste mises en place par Hugo Chavez.

Une coalition de centre-droit, la MUD ( Mesa de la Unidad Democratica) coalition des partis d’opposition, a remporté une majorité de 99 des 167 sièges législatifs lors du vote de dimanche, donnant le Congrès à l'opposition pour la première fois en 16 ans. Les électeurs font payer au gouvernement socialiste la crise économique et l'insécurité qui règnent dans ce pays riche en pétrole.

Le Président Maduro a reconnu rapidement sa défaite, un coup dur pour son leadership et pour la «révolution» du «socialisme du 21e siècle », lancée par Hugo Chavez.

D.B.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le 2e Sommet UE-CELAC s’ouvre aujourd'hui à Bruxelles où pendant deux jours le

Les résultats de 94% des bureaux de vote indiquent que Dilma Rousseff (Parti des Travailleurs) obtient 41,75% devant Aetius Neves (Parti social démocrate brésilien)

Le président Barack Obama et le président cubain Raúl Castro ont symboliquement mis fin à plus de cinq décennies d'hostilités entre les deux nations, au cours d’une réu

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »