Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Alors que le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda appelle LIAT à repenser son plan visant à déplacer la base de sa flotte à la Barbade, une sénatrice barbadienne exhorte la compagnie à faire le contraire. Verla Depeiza veut que le déménagement soit achevé le plus tôt possible. Pour la Sénatrice c’est tout simplement plus logique d'avoir des avions de LIAT basés à Barbade où ils seront plus proches des destinations du sud. Elle a soutenu le mouvement annoncé par les gouvernements actionnaires de la compagnie aérienne le mois dernier, dans le cadre d'un plan de redressement du transporteur.

Pour la Sénatrice, Verla Depeiza, c’est tout simplement plus logique d'avoir des avions de LIAT basés à Barbade, où ils seraient plus proches des destinations du sud.  Elle a soutenu le mouvement annoncé par les gouvernements actionnaires de la compagnie aérienne le mois dernier, dans le cadre d'un plan plus large des opérations du transporteur.

« Ramenez LIAT à la maison à Barbade et nous allons obtenir le trafic inter-îles des personnes qui travaillent avec nous dans la CARICOM. Il peut arriver que dans un prochain temps, nous nous dirigions à nouveau vers le nord, mais la dure réalité est que les îles du sud sont plus proches les unes des autres et il est important que la compagnie améliore ses finances », a déclaré Verla Depeiza.

«C’est peut être une pilule amère à avaler pour un de nos voisins, mais ce sera une pilule encore plus amère pour plus de personnes, si LIAT ne réussit pas à se redresser.» La sénatrice barbadienne a ajouté que l’événement sera un signal fort donné au secteur du voyage régional.

Shifting, la base de la flotte de la compagnie aérienne, fait partie d'une offre destinée à augmenter les recettes, réduire les frais généraux élevés et enrayer les pertes de la compagnie aérienne à court d'argent. Le plan annoncé inclurait également la suppression d’environ 180 emplois.

Le Premier ministre d'Antigua, Gaston Browne, qui n'a pas assisté à l'assemblée des actionnaires et dont le pays a été représenté par le ministre des Services publics, de l'aviation civile et des transports, Robin Yearwood, résiste au plan des actionnaires.

Verla Depeiza défend sa position, expliquant que ces ajustements sont nécessaires pour réduire le coût du voyage intra-régional et que la situation actuelle n’est pas de bon augure pour le tourisme ou les affaires. Elle a ajouté que les opportunités d'investissement ont été «paralysées» par le coût trop élevé des voyages dans la région.

Les gouvernements d'Antigua-et-Barbuda, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Barbade et Dominique, sont les actionnaires de LIAT.

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Dans le cadre d’une tournée dans la Caraïbe, le Président du Venezuela Nicolas Maduro a rencontré à Antigua et Barbuda, le Premier ministre Gaston Browne.

Le journal anglais « The Gardian » annonce que les touristes annulent leurs vacances prévues dans les Caraïbes en raison des algues sargas

Le président de la Banque mondiale, Jim Young Kim, qui a rencontré les ministres des Finances ainsi que les gouverneurs des banques centrales des Caraïbes, à son siège de Washington le 12 Octobre,

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

1 2 3 4 5 »