Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Doucement là....Il se raconte dans le pays Martinique que la peur gagne dans une partie du monde politique, depuis qu'un pêcheur a expliqué comment une nasse qui coule, peut rester accrochée aux pieds des occupants de la yole, et les entraîner tous vers le fond. Les magasins spécialisés ont augmenté leurs commandes de gilets de sauvetage et de couteaux de plongée. Les journalistes qui veulent voir la scène s'équipent eux de gilets pare-balles et les curieux cherchent à comprendre. C'est la mystérieuse blague qui circule sous les cocotiers.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La lettre ouverte de Yan Monplaisir dans laquelle il s’inquiète de la fermeture continue des hôtels en Martinique, et surtout « la fermeture d’un nouvel hôtel du Nord de la Martinique » a fait l’ef

Vendredi 27 juin 2014 des manifestants ont marché jusqu’à la tombée de la nuit pour protester contre la mauvaise gouvernance et la corruption.

Au moment où le ciel semble s’éclaircir au dessus de l’Université des Antilles, les partisans des  détourneurs de fonds publics ne désarment pas.

Pages

« 4 5 6 7 8 »

Articles récents

On a pu constater le silence des élus de ce pays Martinique, face aux violences policières exercées hier jeudi 16 juillet 2020, contre des jeunes militants anti

Le Préfet a choisi face à la capacité de courbettes de nombreux élus du pays autour de lui, de répondre par la violence à une mobilisation solidaire et pacifiqu

Selon les chiffres de l'Agence Régionale de Santé de Guyane, qui annonçait mardi 2.593 cas confirmés de Covid-19, 8 décès et 15 patients en réanimation, la situation sanitaire continue à se dégrade

Pages

« < 4 5 6 7 8 »