Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Doucement là....Il se raconte dans le pays Martinique que la peur gagne dans une partie du monde politique, depuis qu'un pêcheur a expliqué comment une nasse qui coule, peut rester accrochée aux pieds des occupants de la yole, et les entraîner tous vers le fond. Les magasins spécialisés ont augmenté leurs commandes de gilets de sauvetage et de couteaux de plongée. Les journalistes qui veulent voir la scène s'équipent eux de gilets pare-balles et les curieux cherchent à comprendre. C'est la mystérieuse blague qui circule sous les cocotiers.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Révélation d’éclipse pour dire des mots libérateurs qui jaillissent et des maux enfouis à enterrer dans les décombres de la bêtise.

Après les attentats du 13 novembre à Paris, qui ont fait 130 morts et plus de 300 blessés et la menace de nouvelles attaques annoncées par Daesh, le climat est à la mé

Steve Gadet interroge : A quoi servent les sciences-humaines et sociales, l’art et les lettres ?

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les Vénézuéliens étaient appelés ce dimanche 16 juillet à voter, lors d’une consultation populaire organisée par l’opposition sans l'aval des autorités, dans le but de rejeter la future Assemblée

Lors du sommet G20 à Hambourg (7 et 8 juillet), Emmanuel Macron a estimé que l'un des défis de l'Afrique était « civilisationnel ».

L’écrivain Patrick Chamoiseau (Prix Goncourt 1992) qui  avait été recruté comme chargé de mission par Serge Letchimy, président de l’ex Conseil  Régional, pour piloter

Un nouveau Préfet est nommé en Martinique.

On a fini par s’y habituer, chaque fois que l’opposition EPNM à la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique) sait que  son catastrophique  bilan financier,  à la t

Pages

1 2 3 4 5 »