Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La ministre des outre-mer annonce aux étudiants qui envisagent de rentrer au pays pour les vacances, qu'ils seront soumis à une quatorzaine stricte en raison de la pandémie de covid-19, « afin de mieux protéger nos territoires.» Les vacances commenceront pour ces jeunes qui auront déjà supporté les deux mois de confinement, par une nouvelle épreuve. « Vous devrez vous soumettre aux conditions d'accès qui, dans la situation épidémique actuelle, imposent le respect d'une quatorzaine stricte dans des centres dédiés mis en place par les autorités. Concrètement cela implique que vous vous engagiez à passez 14 jours isolés dans un site identifié et à être testés. En fonction des destinations et des dates de retour disponibles, vous serez affectés dans une structure dédiée de quatorzaine, soit en région parisienne avant votre départ, soit dans votre territoire directement à la sortie de l'avion. Ce choix d’affectation vous sera transmis ultérieurement ainsi qu’une attestation de déplacement pour que vous puissiez rejoindre soit directement l’aéroport, soit le centre de quatorzaine en île de France.»

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Alfred Marie-Jeanne a pris contact avec le gouvernement cubain pour concrétiser l’arrivée en Martinique de médecins cubains, en renfort au Centre Hospitalier Universita

Le Premier ministre Édouard Philippe est venu devant la réprésentation nationale ce mardi 28 avril 2020, pour informer du plan de déconfinement pensé et imposé par le P

Selon les chiffres de l'Agence Régionale de Santé de Guyane, qui annonçait mardi 2.593 cas confirmés de Covid-19, 8 décès et 15 patients en réanimation, la situation sanitaire continue à se dégrade

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Au sein du PPM et parmi les sympathisants, le délire autoritaire de Ser

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Après les violences policières exercées sur un jeune manifestant, Kéziah Nuissier,  frappé violement par plusieurs gendarmes,

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

Pages

1 2 3 4 5 »