Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Patricia Chatenay-Rivauday est une femme militante qui s'engage contre toutes les formes d’injustice. De sa plume mouillée de l’encre de la vie et de l’eau claire de la liberté, elle décrit souvent sur les réseaux sociaux, les maux qui accablent la jeunesse de sa Guadeloupe, et plus largement celle des Antilles et d’ailleurs. Son franc-parler ne plait pas toujours. Cette fois, très lâchement, des délateurs l’ont signalé aux administrateurs de Facebook. Parce que la liberté est notre raison d’exister, nous avons décidé à Freepawol, de publier le texte de cette femme, qui ose dire.

Quand les plus nantis (pourris) exigent plus de sacrifices aux plus démunis (déjà détruits) !

 

Nuits debout et explosion sociale à venir ??? (suite)

Nous sommes de ces femmes militantes, activistes, syndicalistes, juristes, responsables sociales, environnementalistes, scientifiques et autres combattantes bénévoles et/ou professionnelles qui dérangeons et que l'on déteste car nous osons écrire, parler pour dénoncer, ces insupportables systèmes de triche mondiale qui assassinent impunément, socialement économiquement, “sanitaire-ment”, les plus faibles en Gwadloup, Matinik, Giyann etc, en Europe et ailleurs !

Bien souvent, nos pires ennemis pourfendeurs sont de sois-disant puissants décisionnaires (dont d'autres femmes qui face à nous fanm ka goumé, font montre d’une cruauté rarement égalée par les hommes) que nos engagements, discours et actions, agacent terriblement car nous osons pacifiquement ébranler leurs sacro-saintes zones de confort et de je-m’en-foutisme face à leurs incompétences, ou terribles conséquences de leurs décisions ou modes de management d’apartheid !

Nous touchons tous les jours la souffrance et le désarroi de bien des personnes (jeunes et moins jeunes en famille ou célibataires, personnes âgées esseulées voire abandonnées par les leurs, ( Oui, isidan an péyi Gwadloup, sa ka fèt ) parce qu'ayant fait le choix d'être « des praticiens du terrain » soutenant (même les week-end) nos usagers au coeur de leurs vicissitudes financières, familiales (chômage de longue durée, addictions diverses, violences intra-familiales, graves maladies (dépression, cancers et handicaps divers) etc.)

Oui certaines fois le poids des « difficultés » de nos usagers nous poursuit même en rentrant chez nous, car nous savons que même au 21ème siècle, les logiques systématiques et de modélisation toujours inadaptées des modes de prise en charge et de suivi, voire l'échec scandaleux et récurrent  des politiques publiques relatives à la prévention de la délinquance et à l’inclusion sociale/professionnelle, ne nous permettront pas de leur servir les moyens, suivis et dispositifs individualisés qui les aideraient à s'en sortir définitivement !

Il est certain que bien d'entre nous ne supportons plus les discours de puanteur et autres leçons de moralité malfaisante venant de certains grands nantis  (voir la vidéo ci-dessous de Raquel GARRIDO « Messieurs dîtes-nous vos salaires »!) qui ne jurent que par la domination du capitalisme face à l’être humain (et son bien vivre) surtout quand il appartient à la classe laborieuse dont ils ont besoin pour s’enrichir mais qu’ils méprisent publiquement ! (Voir vidéos successives ci-dessous) !

Ces sachants ou puissants (c’est selon !) se réclamant de l’élite immaculée  (PDG-chefs de grandes entreprises-aux-100.000 plans-sociaux, politiques-à-la-botte, économistes-grassement-rétribués-pour-rester lobotomisés et autres soi-disant experts (trop complices et corrompus pour faire preuve de la moindre éthique) qui ne savent trouver de solutions pérennes à la pauvreté générale que par la promulgation de lois crétines visant à taxer et démunir davantage les plus défavorisés au lieu d'aller chercher tous les milliards honteusement détournés par leurs pairs !

Sé on dézôd ka mété on lod ?

Il est temps que le bal des faux-culs s’arrête ici aussi !

Les Présidentielles arrivent à grands pas et les chiraj de gueule de nos-grands-intelligents -aux-partis-politiques-a-yenki-kankan, commencent à embaumer nos médias locaux alors que l’urgence permanence des violences sociales nous menace tous et tous les jours

Qu’avons nous à faire de la multiplication des visites kouyonaj-rasis de tous ces grands-grecs nauséabonds, restan-a-ayan, déchus politiques qui subitement s’intéressent aux « insupportables problématiques » des outre-mer alors qu’ils ont déjà complètement failli au niveau national, mais surtout mais surtout que leurs propres compatriotes de l’Hexagone, excècrent ?

Yo enkapab réglé tout bordèl sosyal é ékonomik an Fwanstannou yo ké vlé réglé ???

Loool ! Je me gausse !!!

Il faudrait vraiment que nous, peuples des DFA, Gwadloupéyen, Matinitjé, Gyanè, é toutlarestan (Français entièrement à part) soyons encore et toujours en 2016, yenki-Nèg-kouyon-a-kontinyé-jéré-a-koudpyé pour y croire si niaisement ?

Au constat du nombre important des « accourants-ventraplatistes-douvan-les-papas-lotbô-sauveurs-des-petits-nègs », la réponse est encore OUI ! Asiré, seule la Fwans règlera tous nos problèmes quotidiens !  Nou Gwadloupéyèn annou just rété la atan’ lajan la tonbé konsa é tout biten annou ké yenki bèl é byen konsa, apavré han ???

Drôle d’état de bien être, alors que ça meurt comme jamais isidan !

Drôles de perspectives de changement d’avenir alors que la nouvelle Région Guadeloupe fait un constat tonitruant après audit, de : « cavalerie financière » dans ses premières communications aux médias ! (Ecoutez les reportages Gpe 1ère Radio, RCI é toutlarèstan de ce jour) !

Alors Oui, Oui à la généralisation des Nuits Debout et à la poussée de toutes les actions de révolte et de résistance de ceux et celles qui n’en peuvent plus de tous ces systèmes politiques, économiques, éducatifs, de réseaux de privilégiés discriminants...d’enfer sociétal par un véritable renouveau social, sociétal, politique, économique, éducatif, etc. qui pourrait intelligemment (c’est selon !) en naître !

Patricia Chatenay-Rivauday

11 avril 2016

 

http://www.dailymotion.com/video/x3...

https://www.youtube.com/watch?v=p76...

 

Extrait du « Discours sur le colonialisme » d'Aimé Césaire (1913-2008) :

« Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.

Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte.

Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde.

Le fait est que la civilisation dite « européenne », la civilisation « occidentale », telle que l’ont façonnée deux siècles de régime bourgeois, est incapable de résoudre les problèmes majeurs auxquels son existence a donné naissance : le problème du prolétariat et le problème colonial ; que, déférée à la barre de la « raison » comme à la barre de la « conscience », cette Europe-là est impuissante à se justifier ; et que, de plus en plus, elle se réfugie dans une hypocrisie d’autant plus odieuse qu’elle a de moins en moins chance de tromper.

L’Europe est indéfendable.

Il paraît que c’est la constatation que se confient tous bas les stratèges américains.

En soi cela n’est pas grave.

Le grave est que « l’Europe » est moralement, spirituellement indéfendable. »

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Corinne Mencé-Caster l’a démontré, elle n’est pas femme à fuir ses responsabilités et à se laisser emporter par l’affaire des détournements de fonds du CEREGMIA.  Dans un communiqué, elle réagit à

On peut s'attendre à lire moins d'articles arrogants dans les jours qui suivent.

La météo annonce : "Une masse d'air humide et instable va transiter par notre île au cours de la journée de jeudi 20 novembre.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Selon les chiffres de l'Agence Régionale de Santé de Guyane, qui annonçait mardi 2.593 cas confirmés de Covid-19, 8 décès et 15 patients en réanimation, la situation sanitaire continue à se dégrade

Par un courrier daté de mardi 2 juin, le Préfet Philippe Gustin et le Recteur Mostafa Fourar ont envoyé aux maires de Guadeloupe une mise en demeure de rouvrir les éco

Le mouvement International contre le Racisme invite la population à un « Gwan Sanblé, ce samedi 06 juin à 09 sur la Savane (à côté de la statue de Joséphine) contre le racisme, la négrophob

Pages

1 2 3 4 5 »