Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La grève déclenchée au Parc Naturel de Martinique à cause du licenciement du Directeur Général des Services, par le président élu de la CTM, Louis Boutrin, dure depuis un mois. Les salariés du Parc, nombreux à travailler avec un statut précaire en CDD, subissent un harcèlement continu, un chantage à l’emploi qui a détérioré les conditions de travail. Les élus du Syndicat Mixte du Parc ont par courrier demandé une réunion en session extraordinaire, refusée par Louis Boutrin au prétexte de la non représentativité d’une élue. Il a finalement décidé de convoquer cette réunion le 17 novembre prochain. Le DGS, Ronald Brithmer licencié pour « insubordination » et qui subit un lynchage médiatique où se mêlent intérêts politique et une conception macoute du pouvoir, continue de bénéficier de soutiens, sa compétence et son sérieux à son poste, étant reconnus. Mardi 14 novembre les grévistes se rendront à la plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique, pour tenter une nouvelle fois d’être entendus par les élus. Rencontreront-ils le déploiement de vigiles qu’on a vu lors de la dernière plénière pour leur interdire l'accès ?

 

 

L’association des Directeurs des Parcs Naturels Régionaux apporte son soutien à Ronald Brithmer

 

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Alfred Marie-Jeanne, président de l’autorité des transports, a rencontré une délégation de la Société Transcapital, en début de soirée ce jeudi, pour contribuer

Décidément tout devient bon chez le Macron pour la Droite Martiniquaise.

Après 76 jours de grève, les agents du Parc Naturel Régional ont enfin obtenu la signature d’un protocole de fin de conflit.

Pages

« 5 6 7 8 9 »

Articles récents

Le Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, a réuni ce lundi matin les maires et Présidents des EPCI pour évoquer les mesures à pre

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé lors de son allocution télévisée du 13 avril dernier, la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai, une date

Le Député de la Martinique, Jean-Philippe Nilor a interrogé le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, sur l'inquiétude provoquée par l'annonce de la réouverture des écoles par le

Un point d'eau sera t-il bientôt baptisé « Stanislas » ?

Bernard Hayot a fait preuve de solidarité envers les soignants de Martinique, que l'État a été incapable de protéger face au risque de contagion du Covid-19 .

Pages

« < 5 6 7 8 9 »