Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La grève déclenchée au Parc Naturel de Martinique à cause du licenciement du Directeur Général des Services, par le président élu de la CTM, Louis Boutrin, dure depuis un mois. Les salariés du Parc, nombreux à travailler avec un statut précaire en CDD, subissent un harcèlement continu, un chantage à l’emploi qui a détérioré les conditions de travail. Les élus du Syndicat Mixte du Parc ont par courrier demandé une réunion en session extraordinaire, refusée par Louis Boutrin au prétexte de la non représentativité d’une élue. Il a finalement décidé de convoquer cette réunion le 17 novembre prochain. Le DGS, Ronald Brithmer licencié pour « insubordination » et qui subit un lynchage médiatique où se mêlent intérêts politique et une conception macoute du pouvoir, continue de bénéficier de soutiens, sa compétence et son sérieux à son poste, étant reconnus. Mardi 14 novembre les grévistes se rendront à la plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique, pour tenter une nouvelle fois d’être entendus par les élus. Rencontreront-ils le déploiement de vigiles qu’on a vu lors de la dernière plénière pour leur interdire l'accès ?

 

 

L’association des Directeurs des Parcs Naturels Régionaux apporte son soutien à Ronald Brithmer

 

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La grève des enseignants en Martinique qui dure depuis plus de deux mois, inquiète légitiment les parents qui pensent à la scolarité de leurs enfants.

Le gouvernement a choisi d'envoyer l'armée en renfort face aux Réunionnais en gilets, qui ne sont pas que jaunes.

Lundi il y aura 6 jours que la grève est commencée à la CTM et le climat de haine politique qui y règne, peut légitimement inquiéter.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »