Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La grève déclenchée au Parc Naturel de Martinique à cause du licenciement du Directeur Général des Services, par le président élu de la CTM, Louis Boutrin, dure depuis un mois. Les salariés du Parc, nombreux à travailler avec un statut précaire en CDD, subissent un harcèlement continu, un chantage à l’emploi qui a détérioré les conditions de travail. Les élus du Syndicat Mixte du Parc ont par courrier demandé une réunion en session extraordinaire, refusée par Louis Boutrin au prétexte de la non représentativité d’une élue. Il a finalement décidé de convoquer cette réunion le 17 novembre prochain. Le DGS, Ronald Brithmer licencié pour « insubordination » et qui subit un lynchage médiatique où se mêlent intérêts politique et une conception macoute du pouvoir, continue de bénéficier de soutiens, sa compétence et son sérieux à son poste, étant reconnus. Mardi 14 novembre les grévistes se rendront à la plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique, pour tenter une nouvelle fois d’être entendus par les élus. Rencontreront-ils le déploiement de vigiles qu’on a vu lors de la dernière plénière pour leur interdire l'accès ?

 

 

L’association des Directeurs des Parcs Naturels Régionaux apporte son soutien à Ronald Brithmer

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Louis Boutrin lance une nouvelle provocation au monde syndical, en menaçant les agents grévistes du Parc Naturel Régional de les mettre au chômage.

Le « Canard Enchaîné » révèle que sous les mots déguisés en colère, du chef du patronat français Pierre Gattaz, se cache un cri de joie.

On n’a jamais vu ça : Une conférence de presse pour tenter de lyncher publiquement un salarié qu’on tente de licencier pour « insubordination. » Louis Boutrin l’a fait.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »