Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L’appel est apparu sur Facebook dans la semaine, le rendez-vous pris pour le samedi 9 avril, à 19 heures sur La Savane à Fort-de-France. La Nuit debout martiniquaise est née et on peut considérer que c’est déjà un petit succès, puisque un peu moins d'une centaine de personnes se sont rassemblées sur le gazon pour discuter de ce mouvement qui a débuté sur la place de la République à Paris, à l’issue de la manifestation du 31 mars contre la loi El Khomri. Jusqu’à très tard dans la nuit jeunes, moins jeunes, chômeurs, salariés, retraités ont dit pourquoi en Martinique, les citoyens ne peuvent pas rester en dehors de ce mouvement populaire, qui permet au peuple de prendre la parole et de peser sur son destin. Dès ce dimanche soir, les indignés de Martinique se retrouveront au même endroit à 19 heures. Nous vous proposons les photos pour ce premier soir et nous ferons le point régulièrement.

Pour ce premier soir, les prises de parole ont été nombreuses pour que chacun explique les raisons de sa présence, le sens de la mobilisation en Martinique ou ce qu’est la loi El Khomri qui menace l’avenir des salariés, mais plus largement tous les citoyens quand celles et ceux qui travaillent sont renvoyés au moyen-âge, sans droits. Des propositions d’organisation ont été émises pour que la Nuit debout martiniquaise soit une occasion d’organisation solidaire, qui s’installe dans le temps.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Pour son 80ème anniversaire la CGTM a reçu Philippe Martinez, le secrétaire Général de la CGT.

Serge Letchimy, le président du Conseil Régional de Martinique réagit enfin, 10 jours après le début du blocage du port de Fort-de-France, provoqué par la grève des dockers affiliés au STP

Une intersyndicale composée de l’UNSA Territoriaux de la CDMT, la CGTM, appelle à la grève à la Collectivité Territoriale de Martinique, ce mercredi 13 mars.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

 

La triste nouvelle est tombée ce mercredi matin, le professeur Jean Bernabé est décédé.

Le chef d'entreprise Gilles De Reynal avait accepté en 1994, une interview vérité pour le  journal « Antilla », où Lisa David a été collaboratrice de nombreuses années

Il n’y a pas que le carême qui rend chaud ce mois d’Avril en Martinique. Le climat social qui se réchauffe met le pays sur le fil du rasoir.

Le Président de la collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne est actuellement à Bruxelles où il est intervenu au IVème Forum des Régions Ultrapériph

Pages

1 2 3 4 5 »