Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Nous apprenons ce matin à la lecture du site Bondamanjak, que "Cette nuit, la Synagogue de Schœlcher a été vandalisée. Une croix gammée a été taguée sur son portail."

La question vient immédiatement, à qui profite le crime ? Nous à freepawol, nous ne croyons pas la Martinique tombée dans l'imbécilité du racisme. Attention qu'on ne vienne pas nous faire croire que notre pays pratiquerait le fameux "racisme anti-Blanc" si souvent dénoncé par l'extrême droite raciste en France. Attention qu'on ne vienne pas nous culpabiliser pour mieux nous agenouiller.

 

Lisa David réagit d'autant plus vivement que ce matin, la lecture du journal "L'Humanité" laisse sans voix. Le massacre qui s'opère en Palestinine est un vrai crime de guerre. Un génocide annoncé.

Comme par hasard.

Arrêtez de nous présenter pour ce que nous ne sommes pas. Sinon les communautés ne vivraient pas aussi tranquillement chez nous et c'est tant mieux. 

Je ne crois pas une seconde qu'un Martiniquais ou une Martiniquaise ait commis cette connerie. Et qui va me faire croire que la synagogue de Schoelcher n'était pas surveillée par la communauté juive elle même ou par l'Etat, depuis le début de ce nouveau massacre des Palestiniens par l'Etat raciste d'Israël ? L'imbécile qui a fait ça, d'où qu'il vienne cherche à nous salir et il devra répondre de son acte devant la justice qui, on l'espère, le retrouvera.

Va t-on alors chercher à nous faire croire, que nos frères de parents venant du Moyen Orient, qui vivent en paix depuis la nuit des temps chez nous, qui eux peuvent se faire virer d'un avion d'Air Caraïbes à cause de leur faciès, pourraient commettre un acte raciste ?

Si en Martinique il y a des personnes capables de tels actes, pourquoi les commerçants juifs vendraient-ils sans problème, dans la zone industrielle du Lamentin et ailleurs ?

Pourquoi pourraient-ils aller à pied à la synagogue, leur kippa sur la tête sans que personne s'en soucie ? Et comme le rappelle justement Dominique Aurélia "Chez nous pendant longtemps nous appelions les juifs des "Syriens".

Stop, laissez nous vivre dans la tolérance qui nous caractérise en Martinique. Dans ce pays ou aucun enfant non Noir ne peut se faire traiter de sale Blanc, ce que nous prenons dans la gueule en France quotidiennement. 

Etre tolérant n'est pas être mouton.

Stop, ne soyons pas complice de la manipulation !

Nous peuple martiniquais, né de l'esclavage, le plus grand crime contre l'humanité, de la déportation dans les cales des bateaux négriers, victimes quotidiennement du fait colonial, nous n'avons pas le droit d'exclure, de discriminer. 

Nous avons un devoir : celui d'être solidaires de tout peuple discriminé. Et aujourd'hui le massacre des civils, des enfants, des femmes, des hommes palestiniens doit nous interpeller

Pendant qu'on cherche à nous fermer les yeux sur le massacre des Palestiniens, descendons dans la rue manifester notre solidarité avec ce peuple victime d'un génocide annoncé.

Lisa David

Ici l'article de l'Humanité : 
Israël utiliserait le DIME, une arme particulièrement effroyable | L'Humanité
Et là le texte d'un journaliste israélien, Gidéon Lévy, homme de paix, (paru dans le journal israélien "Haaretz" ) :
Notre misérable État juif par Gideon Levy | Free Pawol

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Journée internationale des peuples autochtones, le "9 août", a été décrétée pour la première fois par l'Assemblée générale de l’ONU en décembre 1994, et elle a été célébrée tous les ans depuis. 

L'écrivaine sud-africaine Nadine Gordimer, qui s'était opposée au régime d'apartheid et avait obtenu le prix Nobel de littérature en 1991, est morte à l'âge de 90 ans, a annoncé lundi 14 ju

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

1 2 3 4 5 »