Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un post publié sous le profil « Forces de Sécurité Françaises » fait le buzz sur Facebook, où s’affichent le meilleur et le pire, depuis le passage de l’ouragan Irma. Ce témoignage annoncé comme étant celui d’un gendarme en poste à Saint-Martin, indigne, sans étonner vraiment.

En lisant ce post sur une page Facebook « Forces de Sécurité Françaises », comment croire que des gens qui ont un tel mépris pour les habitants des pays dits "d'outre-mer" peuvent assurer leur sécurité, ont envie de les aider, de les secourir ?  

Et si nous n’avions que le mépris que nous méritions, a force de subir, de ne pas voir que nous sommes capables de gérer notre propres affaires. A force de ne pas avoir confiance en nous-mêmes.

Et si nous étions capables d'arrêter de nous attribuer, comme le font nos ennemis, les défauts que les maîtres de la plantation nous ont entrés dans la tête pour mieux nous asservir ?

Irma nous démontre, une fois de plus, que nous ne sommes que des « Français » dont les pays assurent la grandeur coloniale de la France. Point barre.

Quel que soit le « département français »  de leur « outre-mer » où un ouragan frappera, ce sera le même traitement, la même manipulation, la même désinvolture au niveau de l’Etat français.

A travers son manque d’anticipation alors que l’ouragan dévastateur était annoncé, le message envoyé par l'Etat est clair : les colonies ne sont que des colonies. Il suffisait pour nous de le savoir, de ne pas l'oublier.

La suite n’est que blabla de désespoir face à notre rêve mal papaye, d’être des Français comme les autres.

Lisa David

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Pour le président du Comité permanent sur ​​la politique étrangère, la souveraineté et l'intégration, Vice-Yul Jabour,  « il n’y a pas de guerre entre deux pays mais un génocide du peuple palestini

Au Surinam, le commissaire de police Humphrey Tjin a ordonné une enquête à la suite d’articles de médias,  affirmant que des homosexuels prostituées ont été agressés pa

Maïotte Dauphite s’en est allée à l’âge de 92 ans dans la discrétion, celle qu’elle a toute sa vie affectionnée.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Après les récentes révélations de « Mediapart » sur les passeports dipl

Entre l'Espace Sud et la Société de restauration collective Datex, de Muriel Palandri, la justice tient la louche.

La Compagnie Foyalaise de Transport Urbain (CFTU), laisse régulièrement les usagers sur le bord des routes.

Pages

1 2 3 4 5 »