Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L'Association des médias de Trinité-et-Tobago (MATT ), a exprimé sa préoccupation face aux  « menaces de mort, d’agression physique, à la cyberintimidation et aux actions en justice contre les journalistes ». Dans un communiqué, l'association des médias a exprimé sa «solidarité aux journalistes qui ont été et continuent d'être soumis à l'intimidation, la calomnie, la diffamation dans les médias de radiodiffusion et sur les médias sociaux » et dit faire le constat que « de nombreux journalistes de divers médias sont ciblés par des attaques vicieuses sur les ondes et aussi sur le Net.»

L'Association des médias de Trinité-et-Tobago (MATT ) a appelé l'autorité de police à enquêter également sur les menaces rapportées par la journaliste d'investigation Asha Javeed en Octobre de l'année dernière et sur deux graves rapports de cyberattaques déposés aussi par Javeed cette année.

MATT a également appelé la police à définir sa politique sur la cyberintimidation, « qui est devenu une menace périlleuse de grande portée pour le paysage démocratique de Trinité-et-Tobago.» Les responsables de ces attaques doivent être traduits en justice, a déclaré MATT.

L’association des médias insiste pour que le gouvernement et les dirigeants de tous les partis politiques expriment leur tolérance zéro pour leurs supporters qui calomnient, diffament et menacent des journalistes.  « Les partis politiques ne peuvent pas continuer à rester silencieux alors que les attaques contre les journalistes sont lancées et soutenues en leur nom. »

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La lettre de Josette Manin, présidente du Conseil Général de Martinique, adressée au Député Jean-Phlippe Nilor qui l’a rendue publiq

La sélection de freepawol, vue dans la presse.

Le Président du Conseil Régional, Serge Letchimy, aura du mal à calmer ses troupes, tellement il a accepté leurs excès depuis son él

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

Un message a circulé d’abord sur WhatsApp, avant de s’échanger sur Facebook.

La séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique de ce mois de février, quelques  jours avant le Carnaval, a été l’occasion d’un échange troublant

La grève des enseignants en Martinique qui dure depuis plus de deux mois, inquiète légitiment les parents qui pensent à la scolarité de leurs enfants.

On sétonnait de ne pas le voir lors de certains évènements au pays, le Député Jean-Philippe Nilor rassure.

Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux les photos de la cuisine de l’IMFPA (Institut Martiniquais de Formation Professionnelle pour Adultes), organisme territorial de forma

Pages

« < 2 3 4 5 6 »