Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

La Compagnie Foyalaise de Transport Urbain (CFTU), laisse régulièrement les usagers sur le bord des routes. Les grèves ne se comptent plus dans cette entreprise où un récent mouvement de grève du personnel, a duré 16 jours, sans un maintien minimum du service public. A peine la reprise du travail annoncée le 25 novembre, les usagers de Fort-de-France et du Lamentin ont découvert le matin du lundi 10 décembre qu’aucun bus ne circulait pour cause de blocage opéré par un sous-traitant, Transcapital. Celui-ci réclame le remboursement d’une facture d’achat de bus. Et pour finir d’épuiser les usagers qui souffrent de ces arrêts répétés du transport public, la CSTM (Confédération Syndicale des Travailleurs Martiniquais) bloque les BHSN, ces bus du TCSP attendus plus de 10 ans par les Martiniquais et qui circulent enfin depuis août dernier. Trop c’est trop, Alfred Marie-Jeanne, président de Martinique Transport, à annoncé dans un communiqué qu’il « proposera au Conseil d’Administration qui se tiendra le lundi 17 décembre 2018, les modalités de résiliation de cette délégation de service public, devenue inopérante. ». Depuis quelques semaines, sur les réseaux sociaux, c’est ce que réclament de nombreux usagers en colère.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Ce mardi 6 mai, le secrétaire général de la CSTM, Bertrand Cambusy comparaîtra au Tribunal de Fort-de-France,  à 9 heures,  devant le juge de l'exécution.

« Si tous les partis ne sont pas intraitables par rapport à ces questions là, c'est la démocratie qui peut s'en trouver affectée, infectée même. » Le Président de la République, François Ho

Depuis que l’affaire du CEREGMIA a éclaté, à la suite de la plainte de la Présidente de l’Université, qui contrairement à ses prédécesseurs n’a pas gardé le silence, il est de bon ton d’en faire un

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les déclarations des élus et responsables politiques qui ont suivi la destruction des statues de Victor Schloelcher à Fort-de-France et à Schoelcher ce 22 Mai 2020, ont

Si les indignés de la destruction des statues de Victor Schloelcher se comptent à la pelle, on les a peu ou pas du tout entendus pour critiquer l’affiche indigne publié

Pages

« < 1 2 3 4 5 »