Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La Baie de Fort-de-France sera, dès ce samedi 17 novembre, le rendez-vous mondial de la voile à « foil ». A l’initiative du Comité Martiniquais du Tourisme, plus d’une cinquantaine de bateaux venant de nombreux pays offriront un spectacle inédit en Martinique. Les foils, ces grandes dérives qui rappellent des ailes d’avion et qui avec la vitesse font décoller au dessus des flots les embarcations, devraient attirer un important public dans la capitale, pendant une semaine. 

La Martinique accueille du 17 au 24 novembre 2018 le plus grand rassemblement mondial de la voile à "foil" avec pour la première fois 7 séries représentées : des supports funs très modernes comme le "Kitefoil" et le "Windfoil" potentielles catégories olympiques, les "foilers" individuels "Onefly" et "Moth", le "Flying Phantom", l'Easy to Fly" et le célèbre "GC32" antichambre de la coupe de l'América.

Ces bateaux constituent aujourd’hui le plus haut niveau sportif mondial en matière de vitesse et de technologie, et représentent l’avenir de la voile de compétition.

Plus de 50 bateaux sont attendus dans la Baie de Fort-de-France, avec des équipages de diverses nationalités : Allemagne, Autriche, Danemark, France, Grande-Bretagne, Irlande, Suisse, Suède… et aussi la Martinique.

Pendant 7 jours de plaisir, les meilleurs compétiteurs mondiaux vont ainsi se défier au cours d'une trentaine de régates officielles prévues. S'ajouteront au programme plusieurs temps forts : 

·         La cérémonie d’ouverture, en présence d’Alfred Marie-Jeanne, Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, le samedi 17 novembre 

·         Le village de la course et ses animations, toute la semaine

·         La Journée découverte pour les équipages, le lundi 19 novembre

·         Le Dîner officiel des équipages, le mercredi 21 novembre  

·         La remise et prix et la cérémonie de clôture, le samedi 24 novembre

En s’associant à la Martinique Flying Regatta, la Collectivité Territoriale de Martinique entend partager des objectifs communs comme la promotion internationale de l’image de La Martinique, le développement touristique en avant-saison et la dynamisation du nautisme.

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le jamaïcain Usain Bolt a déclaré qu'il a examiné la possibilité d'étendre sa remarquable carrière de sprinter aux Jeux olympiques de 2020.

Donald Sterling, le propriétaire des  Los Angeles Clippers,  été suspendu à vie de la NBA,  suite à ses propos racistes révélés par une conversation enregistrée .

Le Député Jean-Philippe Nilor, également Conseiller Général de Sainte Luce, dénonce le manque de considération pour les jeunes sportifs que manifeste la télévision publique France Télévisions, qui

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »