Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Cosette, un navire qui a transporté par le passé des fûts radioactifs, a été coulé au large de Saint-Pierre, la ville classée d'Art et d'histoire. Une décision prise par le Préfet de Martinique au mépris des conventions internationales sur la mer. Les élus qui sont au pouvoir ont laissé faire.

Après l'empoisonnement des populations et des terres pas le chlordécone, ce pesticide interdit en France, mais déversé à haute dose dans les bananneraies des Antilles françaises au nom du profit, voici l'empoisonnement par la mer au nom du tourisme. La décision du Préfet démontre une fois de plus le mépris renvoyé à une population, incapable de se lever pour se faire respecter.

 

 

 

                               

                               

 

                     

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Une course de yoles un dimanche attire toujours de nombreux spectateurs et personne n’ignore le succès que rencontre cette activité en Martinique.

Le Carnaval est ouvert en Martinique, il durera jusqu'à mercredi. Mais un autre carnaval politique, bililik, est déjà ouvert et pour de longs mois.

Le président du Conseil Exécutif de la CTM, Alfred Marie-Jeanne, qui a appris avec une grande tristesse la disparition d'André Constant, écrit que  « son engagement et

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

1 2 3 4 5 »