Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Pour la deuxième fois en une semaine, des Martiniquais ont manifesté pour condamner la décison du Préfet de couler le navire poubelle Cosette, dans les eaux martiniquaises. Ce samedi, à l'appel de collectifs citoyens, ils étaient environ une centaine à se rassembler à la Maison des Syndicats. L'ASSAUPAMAR était en tête du défilé où on a pu voir des politiques parmi lesquels, Garçin Malsa, Francis Carole et Marcellin Nadeau. Le directeur de cabinet du Préfet avait souhaité rencontré une délégation, mais celle-ci a refusé, le représentant de l'Etat qui avait publié un communiqué la veille, n'étant pas en mesure fournir des documents que réclamait l'ASSAUPAMAR sur l'immersion du Cosette.

                                                                                  

                                            

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

En collaboration avec la mairie du Vauclin la Collectivité Territoriale de Martinique organise, les mercredi 17 et jeudi 18 août, une opération de sensibilisation aux r

Dès jeudi matin, le Centre de recherche sismique (SRC) de l'Université des West Indies, a émis une alerte orange pour le volcan sous-marin Kick'em Jenny.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »