Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Culture

Makadanm Street revient dans la capitale après les mois d’activité de 2009 dans le carré vert de la rue François Arago et avant, rue Garnier Pagès. Le concept paroles, musique pour tous an lari-a, qui a rencontré un vif succès à l’époque avant de sommeiller quelques années reprend donc, cette fois devant le « Piano Rouge » le restaurant Bar de l’Atrium, qui a accepté de mettre son piano dans l’aventure. 

Pour sa première soirée, Makadanm Street a reçu mardi dernier Nicole Cage en diseuse de bons mots, accompagnée par le guitariste Christian Marie-Jeanne et le pianiste Michaël Christine. La guitare d'Arthur Anglionin est venue ajouter de belles notes à ce chaleureux moment.

 

Doré Awtiss n'était très très connu du public qui l'a découvert avec ravissement. D'autres voix se sont exprimées en toute liberté, démontrant que le pays compte beaucoup de talents cachés.

A la demande du public l’animation a repris dès ce vendredi 24 février. La soirée a commencé tout en douceur avec Daniel Humbert à la guitare et Michaël Christine au piano. Des voix connues et d'autres qui le sont moins ont ajouté au plaisir de celles et ceux qui avaient choisi d’être là pour ce deuxième Makadanm Street de l’année.

L'interprétation de chansons de l'inimitable et regretté Patrick Saint-Eloi par le jeune et talentueux Dimitri Paul a ravi le public, déjà conquis par son approche toute en liberté de « Syracuse » la célèbre chanson d’Henri Salvador. Le beatboxer guadeloupéen qui pose sur les chansons les touches de son propre univers, a emporté le public qui en redemandait.

La journaliste Dominique Legros a profité de cet espace pour exercer une fois de plus sa deuxième passion, le chant. Dominique en chanteuse, une agréable surprise pour celles et ceux qui la découvraient ainsi.

 

Ce n’était pas « The Voice » mais la jeune Gaëlle est entrée en scène comme le nouveau talent. Timidement celle qu’on voyait passer souriante entre les tables un plateau en main, s’est avancée vers les musiciens et les minutes d’après sont devenues magiques. Malgré le trac qui la saisissait pour cette première interprétation devant des inconnus et en accompagnement musical, elle a offert les notes d’une voix soul et suave, qui travaillée, devraient lui ouvrir bien des portes.

 

A l’heure de minuit, la musique traditionnelle fit son entrée avec Paulo Athanase, flûtiste et grande voix du Bèlè.  Dès sa première chanson, « Ninon » les premiers pas de danse ont occupé l’espace.

 

Quand Claude Marlin a proposé la séquence zouk love, l’envie de danser avait gagné la salle où il manquait quelques cavaliers.

 

Vendredi 3 mars juste après le carnaval, Makadamn Street sera toujours au Piano Rouge pour, dans cette période de carême, offrir aux habitués de la nuit les sons de l’inattendu qui s’expriment au gré des rencontres instrumentales des musiciens et des voix, qui viennent exprimer la bonne humeur.

Mardi 7 mars, la soirée sera africaine en musique et en cuisine.                                
 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Hopeton Lewis, qui avait enregistré la première chanson Rocksteady, est décédé à son domicile de Brooklyn, à New York jeudi soir. Il était âgé de 66 ans. 

A 20 ans, la jeune artiste sainte-lucienne, MonChérie, fait exploser le Net avec  « Billy Billy Boom Boom », son nouveau single qui recueille près de quatre millions de vues en seulement trois jour

Elle était à peine capable de marcher une semaine avant, à cause de la goutte.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le chanteur et compositeur Manno Charlemagne qui avait été hospitalisé dans un hôpital de Miami Beach est décédé ce dimanche 10 décembre à l’âge de 69 ans, des suites

En consultant la presse sur le Net, on peut difficilement y échapper.

Après les vigiles, les chiens, puis la police, les grévistes du Parc Naturel auront eu droit à toutes les indignités, qui éclairent le pays sous un mauvais jour.

Le 25 juin 1805, vente, pour 850,0 Mardi, le Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, a fait appel aux forces de l'Ordre, pour fair

Les dispositions de la Loi antiterroriste ont soulevé l’inquiétude de la Ligue des Droits de l’homme mais aussi celle des personnes n

Pages

1 2 3 4 5 »