Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le LKP met l’Etat français et les responsables politiques guadeloupéens face à leur responsabilité dans la dégradation générale que connaît la Guadeloupe. L’état de catastrophe, annoncée déjà avant le grand mouvement social de 2009, se confirme. Les effets connus de l’empoisonnement au chlordécone sur la santé de la population, sans que des mesures soient prises pour la protéger et la soigner, fait monter la colère. Le long silence des politiques sur ce crime colonial, commis par l’Etat avec la complicité des grands planteurs de bananes, la répression syndicale, le chômage des jeunes, ont définitivement rompu la confiance et la rue risque bien de rappeler qu’ « un homme qui crie n’est pas un ours qui danse ».

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le ministère de la Santé de Saint-Vincent a fait savoir que les quatre étudiants Nigérian qui a avaient été placés en isolement après leur arrivée dans le pays, ne prés

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a quitté l'hôpital de Cuba, 10 jours après son arrivée sur l’île pour recevoir un traitement à cause d'un traumatisme à la jambe.

La maladie ne peut pas avoir été transmise au Canada puisqu'aucun moustique au pays n'est contaminé, a indiqué Éric Desrosiers, représentant de la Santé Canada qui ajoute que la majorité des gens i

Pages

« 248 249 250 251 252 »

Articles récents

Il n’y aura pas d’interventions chirurgicales dans les hôpitaux publics à Fort-de-France ce lundi 24 février. Seules les urgences seront assurées.

Grenade et d'autres Etats membres de l'Organisation des États des Caraïbes Orientales (OECO) vont bénéficier de 10,6 millions d’euros, dans le cadre d’un programme de l’AMC, l'Alliance mondiale pou

Pages

« < 248 249 250 251 252 »