Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le LKP met l’Etat français et les responsables politiques guadeloupéens face à leur responsabilité dans la dégradation générale que connaît la Guadeloupe. L’état de catastrophe, annoncée déjà avant le grand mouvement social de 2009, se confirme. Les effets connus de l’empoisonnement au chlordécone sur la santé de la population, sans que des mesures soient prises pour la protéger et la soigner, fait monter la colère. Le long silence des politiques sur ce crime colonial, commis par l’Etat avec la complicité des grands planteurs de bananes, la répression syndicale, le chômage des jeunes, ont définitivement rompu la confiance et la rue risque bien de rappeler qu’ « un homme qui crie n’est pas un ours qui danse ».

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Comme aux heures sombres de l’histoire esclavagiste en Martinique, Louis Boutrin a choisi des vigiles accompagnés de chien, pour terroriser les grévistes du Parc Nature

Après 45 jours de grève les salariés du Parc Naturel, faute de négociation, réclament la désignation d’un médiateur pour qu’enfin soit réglé ce conflit qui a démarré su

Le 25 juin 1805, vente, pour 850,0 Mardi, le Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, a fait appel aux forces de l'Ordre, pour fair

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »