Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le LKP met l’Etat français et les responsables politiques guadeloupéens face à leur responsabilité dans la dégradation générale que connaît la Guadeloupe. L’état de catastrophe, annoncée déjà avant le grand mouvement social de 2009, se confirme. Les effets connus de l’empoisonnement au chlordécone sur la santé de la population, sans que des mesures soient prises pour la protéger et la soigner, fait monter la colère. Le long silence des politiques sur ce crime colonial, commis par l’Etat avec la complicité des grands planteurs de bananes, la répression syndicale, le chômage des jeunes, ont définitivement rompu la confiance et la rue risque bien de rappeler qu’ « un homme qui crie n’est pas un ours qui danse ».

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La table ronde organisée hier mercredi 24 février à l’ancien Conseil Régional de Martinique a  commencé dans une ambiance tendue, les pompiers et personnels administrat

Comme aux heures sombres de l’histoire esclavagiste en Martinique, Louis Boutrin a choisi des vigiles accompagnés de chien, pour terroriser les grévistes du Parc Nature

Après 45 jours de grève les salariés du Parc Naturel, faute de négociation, réclament la désignation d’un médiateur pour qu’enfin soit réglé ce conflit qui a démarré su

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Pages

1 2 3 4 5 »